23.12.2021 /
Nigeria
/ news

Nigéria: fêter Noël la peur au ventre

Les chrétiens de Garkida, une ville située à la frontière entre les États de Borno et d'Adamawa, dans le Nord-Est du Nigéria, ont fait entendre leur cri de détresse à l'approche de Noël.

Depuis une dizaine d'années, la région est l'épicentre de l'activité de Boko Haram. Garkida et les villages environnants ont été victimes d'attaques à plusieurs reprises.

24 décembre 2020: une date marquée par le drame

Le 24 décembre de l'année dernière, la région a subi une nouvelle attaque, probablement la plus dévastatrice. Au moins 22 personnes ont été tuées, dont un pasteur. Un nombre inconnu de personnes ont été enlevées.

À l'approche de ce terrible anniversaire, les chrétiens craignent de voir se répéter les événements tragiques de ces dernières années. Boko Haram avait, pour la première fois, attaqué les villes de Hong, Gombi et Garkida en novembre 2014. Plusieurs autres attentats ont eu lieu dans la région les années suivantes.

Les témoignages reçus sont glaçants. Une veuve témoigne: «Pendant ces attaques, nos enfants nous ont demandé pourquoi nous leur avions donné naissance. Ils pleuraient amèrement parce que nous ne pouvions pas leur expliquer pourquoi ils sont chassés comme des animaux sans aucune dignité. Ils sont dévastés par les attaques persistantes.»

Nigéria: 9ème pays de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens 2021

Le Nigéria est classé en 9ème position de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens, un classement établi depuis bientôt 30 ans, qui recense les 50 premiers pays où les chrétiens sont le plus persécutés et discriminés dans le monde.

D’après ce classement le Nigéria est, depuis 6 ans, le pays qui détient le triste record du nombre de tués pour leur foi avec 3530 chrétiens qui ont perdu la vie en 2020 (il s’agit d’une estimation minimale basée sur un comptage direct dans la mesure du possible). «Nous allons bientôt communiquer les analyses de notre rapport de l'année 2022 et ce que nous pouvons déjà dire c’est que la situation du Nigéria reste une fois encore dramatique et très préoccupante,» explique Rébecca Rogers, de l'ONG Portes Ouvertes Suisse.

Les résultats de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens 2022 seront dévoilés le mercredi 19 janvier.