24.11.2018 /
Niger
/ news

Niger : toujours sans nouvelle du missionnaire kidnappé en 2016

Voilà 2 ans que Jeff Woodke, missionnaire américain, a été kidnappé. Connu et apprécié pour son engagement au Niger et son dévouement auprès des populations nomades, il était travailleur humanitaire.
 
Il y a un peu plus de 2 ans, le chrétien américain Jeff Woodke, âgé de 57 ans, a été enlevé par des inconnus dans la soirée du vendredi 14 octobre 2016 à son domicile à Abalak, dans le Nord du Niger. On est sans nouvelle de lui depuis. 
Les ravisseurs, dont on pense qu'ils appartiennent au groupe islamique extrémiste MUJAO (Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest), ont tué 2 agents de sécurité.
  
Le message d'espoir de son épouse
 
Els Woodke, l'épouse de Jeff, avait adressé l'an dernier un cri du cœur aux ravisseurs de son mari. Le 26 juin, elle a réitéré son désir d'être en contact avec les kidnappeurs et a dit son désespoir. Cette fois-ci, le message est destiné à son époux : «Ça fait deux longues années. Tu n'as pas été abandonné. Ni par Dieu, ni par ceux qui m'aident.... Ne perds pas espoir.»
 
L'engagement de sa vie
 
Ce travailleur humanitaire de Jeunesse en Mission Entraide et Développement (JEMED) était très engagé auprès des populations nomades du Niger. Il vivait dans la région depuis 1992 et menait des projets de développement au sein du peuple touareg depuis 29 ans, dans plusieurs domaines tels que l'agriculture, la santé, l'alphabétisation, l'enseignement et l'amélioration de l'accès à l'eau potable, entre autres. Bilou Mohamed, le maire d'Abalak affirme: «Cet homme a vécu parmi nous pendant des années, même lorsqu'il a été difficile d'accompagner les populations vulnérables... Tout le monde connaît sa bonté.»
 
Appel au Président
 
Lors du 2ème anniversaire de sa disparition, des dirigeants locaux et des humanitaires se sont réunis et ont demandé l'intervention du président du Niger, Mahamadou Issoufou, pour le faire libérer. Ils ont déclaré: «Nous espérons que le président de la République du Niger s'investira pleinement pour obtenir la libération de Jeff.»
 
Dans une vidéo publiée le 2 novembre, ils rendent hommage, au nom de toute la population d'Abalak, au travail de Jeff Woodke, véritable héro de la communauté. Ils estiment avoir une dette morale envers lui et réaffirment leur et leur respect pour l'homme qui a sacrifié sa liberté afin de les aider.

Le Président de la République du Niger a déclaré en juin dernier que Jeff Woodke et un autre travailleur humanitaire allemand affection, leur considération enlevé au mois d'avril de cette année étaient en vie, bien qu'il n'ait pas donné plus de précisions.

 
En septembre, le prêtre italien Pier Luigi Maccalli, lui aussi très engagé depuis 11 ans dans le Sud-Ouest du Niger, a été enlevé par un groupe armé dans sa paroisse de Bamoanga, à environ 125 km de Niamey, la capitale du Niger.