02.09.2016 / Nigeria / news

Un collaborateur de Portes Ouvertes s'est rendu à Chibok auprès des parents dont les filles ont été enlevées par Boko Haram en avril 2014. Il raconte.

«Le trajet jusqu'à Chibok est toujours pénible. J'ai dû franchir une trentaine de points de contrôle avant d'arriver à l'église où 80 parents m'attendaient. Dès qu'elles m'ont aperçu, plusieurs mamans ont éclaté en sanglots. Dans leur émotion se mêlent le soulagement de me voir sain et sauf, la joie de retrouver un ami et le chagrin lié à la disparition de leurs filles», rapporte Isaac* qui a déjà effectué le voyage plusieurs fois.

26.08.2016 / Libye / news

A cause des conditions anarchiques qui règnent depuis la révolution de 2012, la Libye compte parmi les pays les plus dangereux pour les chrétiens. C'est ce que révèle un rapport récent, basé sur les recherches d'un analyste de Portes Ouvertes International (ODI).

19.08.2016 / Inde / news

En Inde, où le niveau de violence anti-chrétienne est alarmant, Portes Ouvertes et ses partenaires affermissent les chrétiens persécutés au moyen des projets d'alphabétisation.

Chaque mois, plus de trente faits graves visent des chrétiens, surtout dans les Etats dirigés par le parti nationaliste hindou (BJP) du Premier ministre Modi. «Derrière tout cela il existe une stratégie et un programme de plus en plus audacieux pour mener ouvertement des attaques contre les chrétiens», dénonce un observateur basé dans l'est de l'Inde.

12.08.2016 / Vietnam / news

Donh a choisi de suivre Jésus en 2015. Une décision lourde de conséquences pour lui et sa famille, mais il ne renonce pas à ce choix qui a changé sa vie.

En juin de l'année dernière, Donh* et son épouse ont donné leur cœur à Christ. Leur vie est très vite devenue difficile: ils vivent dans un village où les habitants pratiquent toutes sortes de cérémonies avec sacrifices d'animaux. Pour le couple qui venait d'accueillir Jésus, ces traditions et la foi chrétienne étaient incompatibles.

29.07.2016 / Egypte / news

Assassinats, attaques au couteau, incendies criminels… depuis fin mai, la violence ne cesse d'augmenter contre les chrétiens en Égypte.Les coptes sont aussi des citoyens égyptiens sous votre juridiction a rappelé aux autorités l'évêque de Minya, les invitant à réagir. Les chrétiens de son diocèse situé à 250 kilomètres au Sud du Caire ont été attaqués 12 fois en 7 semaines.

Une société qui se radicalise

Le 17 juillet dernier, un chrétien a été tué et trois autres blessés quand des extrémistes islamiques ont attaqué la maison d'un prêtre dans le village de Tahna al Gabal. Ils...