04.11.2016 / Nigeria / news

Un attentat suicide contre un camp de réfugiés au nord-est du Nigeria a fait sept morts et 24 blessés. Les islamistes seraient les auteurs présumés du crime.

Le 29 octobre dernier, deux kamikazes se sont fait exploser à Maiduguri dans des pousse-pousse motorisés. Les charges explosives ont éclaté à environ 30 minutes d'intervalle, selon un porte-parole de l'armée nigériane. Un pasteur de l'Eglise du Christ au Nigeria (COCIN) serait également parmi les victimes, a rapporté une source non confirmée.

28.10.2016 / Irak / news

Si Mossoul est libérée dans les prochains mois, les chrétiens reviendront-ils? Beaucoup restent dans l'expectative et les positions divergent.

La bataille pour reprendre Mossoul à l'Etat Islamique a commencé. Pour les dizaines de milliers de chrétiens qui ont dû quitter précipitamment la ville dans la nuit du 9 au 10 juin 2014, c'est le signal d'une libération espérée et aujourd'hui attendue. Pour autant, la question du retour n'est pas si simple.

25.10.2016 / Pakistan / news

Le recours longuement attendu d'Asia Bibi devant la Cour suprême du Pakistan pour contester sa condamnation pour blasphème a été ajourné, a rapporté World Watch Monitor le 13 octobre 2016.Un juge a quitté son poste et doit être remplacé, et il est incertain combien de semaines s'écouleront avant que la procédure ne puisse reprendre. AsiaNews a rapporté le 15 octobre dernier qu'un autre juge était prêt à intervenir et avait annoncé publiquement qu'il maintiendrait la sentence de mort prononcée.

21.10.2016 / Nigeria / news

Libérées le 13 octobre, les jeunes filles ont été rendues à leurs familles respectives au cours d'une cérémonie officielle le 16 octobre à Abuja. 197 lycéennes manquent toujours à l'appel, mais l'espoir renaît.

C'est avant l'aube, le 13 octobre, que les 21 filles ont retrouvé la liberté dans la plus grande discrétion à Banki, ville située au nord-est du Nigeria et proche du Cameroun, avant d'être conduites à Abuja, la capitale.

07.10.2016 / République centrafricaine / news

Dans la nuit du 15 septembre, les rebelles de la Séléka ont mené une série d'attaques meurtrières au nord du pays, faisant 27 victimes. Les participants d'un séminaire de formation organisé par Portes Ouvertes ont été menacés de mort.