23.08.2019 / news

En mai, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution désignant le 22 août «Journée internationale de commémoration des victimes d'actes de violences fondés sur la religion ou la conviction». Elle a pour but de donner de la visibilité à un phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur.

Le fait que la journée du 22 août mette l’accent sur les actes de violence perpétrés pour des motifs religieux vise à envoyer un message très clair: aucun acte de violence n'est acceptable, qu'il s'agisse d'un incident isolé ou d'actes de violence systématiques et...

16.08.2019 / Colombie / news

Le 10 août dernier, des hommes armés ont assassiné le pasteur Plinio Rafael Salcedo qui vivait avec sa famille à La Caucana, au nord-ouest de la Colombie. Depuis quelque temps déjà, une lutte de pouvoir fait rage dans la région entre les milices armées et les guérillas.

26.07.2019 / Iran / news

Parce qu'elle a l'audace de parler des droits des chrétiens, Fatemeh Mohammadi (19 ans) s’attire les foudres des autorités iraniennes. Elle a besoin de nos prières.

Fatemeh Mohammadi est en danger. Cette chrétienne de 19 ans est devenue trop visible. Arrêtée en novembre 2017, elle a été condamnée à six mois de prison en raison de sa foi, en avril 2018. A sa libération, Fatemeh a dénoncé publiquement les mauvais traitements subis en prison.

Il y a deux semaines, elle s'est à nouveau retrouvée en prison «parce qu'elle ne portait pas son voile correctement»....

19.07.2019 / Inde / news

Il y a quelques semaines, une foule en colère a attaqué la minorité chrétienne d’un village indien*. Plusieurs personnes ont été blessées. Les chrétiens ont dû fuir le village et n'ont pas encore pu regagner leurs maisons. Portes Ouvertes est en contact avec eux et les soutient par l'intermédiaire de partenaires locaux.

12.07.2019 / Egypte / news

La pression exercée sur les jeunes chrétiens en Egypte s’intensifie. Des hackers salafistes traquent les comptes des chrétiens sur les médias sociaux et y postent des «contenus blasphématoires». Ils les partagent ensuite et mobilisent le public et les autorités.

Nermin, 20 ans, prenait le thé avec sa grand-mère au village d'Ashnin El-Nasara. Soudain, des voix bruyantes ont retenti dans la rue. «Je suis sortie pour voir ce qui se passait», se souvient Nermin. «Des centaines de personnes munies de bâtons et de pierres criaient ‘Allah Akbar’ et scandaient des slogans...