05.05.2022 /
Ouzbékistan
Kazakhstan
Tadjikistan
/ news

«Vous êtes une réponse du Seigneur»

Ruslan* (photo) est responsable d'église et pasteur itinérant dans l’Église de l’ombre en Asie centrale. Il connaît beaucoup de portes derrière lesquelles on adore le Christ en ­secret.

Il sait aussi que les croyants qui ouvrent leur porte pour partager l’Évangile risquent la persécution. Il est reconnaissant du soutien apporté par le réseau de partenaires de Portes Ouvertes.

Ruslan exerce le ministère pastoral depuis plus de 16 ans. Il participe aux réunions des « églises de maison », tenues en des lieux variables pour des raisons de sécurité. Avec son équipe, il visite des croyants d’origine musulmane dans des villages isolés. Ils restent au maximum trois jours pour apporter encouragement et soutien et partager la Bonne Nouvelle.

« Quand nous célébrons le culte, nous ne faisons pas de bruit pour ne pas attirer l’attention. Nous nous asseyons simplement ensemble à une table, comme si nous prenions le thé. » Parfois, les réunions se tiennent de nuit. « Celui qui ouvre sa maison doit être absolument convaincu de sa foi, car il risque la persécution. »

La persécution, comme une vague

Ruslan compare la persécution à une vague. Elle commence petite mais grossit toujours plus. Il en a fait personnellement l’expérience. Sa sœur a été la première à devenir chrétienne. La persécution est d’abord venue de sa mère, qui a écrit dans le journal local au sujet de la « secte » qui lui avait enlevé ses enfants. Elle a empêché de toutes les manières possibles les réunions de l’église, jusqu’à ce qu’elle devienne finalement chrétienne elle-même. Lorsque Ruslan l’a suivie, ses proches parents ont rompu toute relation avec eux.

Mais la vague ne s’est pas arrêtée là. Sa fille a été battue par ses camarades lorsqu’elle a parlé de l’Évangile à l’école. Ruslan a été contraint de l’envoyer dans un autre établissement. Il y a eu des menaces de la part des autorités et sa maison a régulièrement été saccagée.

Il y a 13 ans, grâce à des partenaires locaux de Portes Ouvertes, Ruslan a été invité à une conférence de pasteurs en Asie centrale. Il a fait connaissance avec le réseau et a appris comment étaient soutenus les croyants de l’Église clandestine, jeune mais en pleine croissance. Lors de cette conférence, il a été invité à parler de sa vie et des défis que lui posaient les persécutions continuelles. C'était le début d’une relation étroite qui se poursuit encore aujourd’hui.

L’importance d’un soutien continu


Distribution d'aide alimentaire en Asie centrale

Grâce à vos prières et à votre soutien, des responsables chrétiens comme Ruslan peuvent apporter la lumière de l’Évangile dans des régions reculées et encourager nos frères et sœurs persécutés.

Lorsque les religieux musulmans ont découvert que certains membres de leur communauté s’étaient convertis au christianisme, ils les ont immédiatement punis. Les enfants des chrétiens ont été interdits d’école, leur bétail exclu des prairies grasses et les systèmes d’irrigation ont été coupés, ce qui a desséché leurs champs.

Ruslan a su alors qu’il pouvait se tourner vers sa famille chrétienne. Il a demandé de l’aide au réseau de partenaires de Portes Ouvertes.

« Certains ont reçu du foin, d’autres de l’eau, d’autres encore des machines à coudre ou des outils leur permettant de gagner leur vie. Notre église est une église pauvre. Vous nous aidez quand nous ne pouvons pas nous aider nous-mêmes. Ce que vous faites est vital. Vous êtes une réponse du Seigneur. Nous savons que nous ne sommes pas seuls, mais faisons partie de la grande famille chrétienne. »

Et que fait une famille ? Dans les moments les plus difficiles, elle vient à votre aide. Nous vous remercions d’être une famille pour les chrétiens persécutés en Asie centrale et de leur permettre de survivre et même de s’épanouir dans cet environnement hostile.

* Noms d'emprunt

Tiré du magazine de mai 2022

 


 

Portes Ouvertes fortifie l’Église clandestine encore jeune mais en pleine croissance dans les républiques d’Asie centrale, dans les domaines suivants : formation de disciples, aide à l'autonomie économique, préparation à la persécution, travail auprès des jeunes et évangélisation.