21.12.2018 /
Vietnam
/ news

Vietnam: pour la 1ère fois en 8 ans, 100 églises autorisées à fêter Noël en public

Pour la première fois depuis 8 ans, des églises appartenant à l’Église Évangélique du Vietnam ont pu organiser un grand événement de Noël public en plein air. 

20 000 personnes ont assisté à l'événement. Le 8 décembre à Ho Chi Minh, une centaine d'assemblées de l’Église Évangélique du Vietnam (Sud), la plus grande église du Vietnam, ont été autorisées à organiser un grand spectacle de Noël public, en plein air. C'est la première fois en 8 ans.

L'événement était appelé «Emmanuel Christmas Music». Il s'est déroulé sur le terrain de sport de Phu Tho. Au programme, le message de l’Évangile, de la musique et du théâtre. Le spectacle hi-tech (haute technologie) a duré trois heures.

Une célébration de plus en plus suivie au Vietnam

Ces dernières années, la célébration publique de Noël a connu une croissance exponentielle au Vietnam. Les décorations sont même plus répandues dans les grandes villes du pays que dans certaines villes occidentales. Dans les écoles publiques il n'est pas surprenant de voir le Père Noël avec ses cadeaux et entendre la fameuse chanson de Noël «Jingle Bells».

Cette tendance est combattue par les autorités. Le département de l'éducation du district de Nha Be à Ho Chi Minh, a publié le 5 décembre une directive sévère interdisant en tous points la célébration de Noël dans les écoles publiques, privées et de soutien scolaire.

Les effets de la nouvelle loi sur la croyance et la religion

Cela fait bientôt 1 an que la nouvelle loi sur la croyance et la religion est entrée en vigueur (le 1er janvier 2018). Elle renforce le contrôle des autorités sur les activités religieuses, et restreint la liberté des croyants et des organisations religieuses. Les dirigeants chrétiens vietnamiens s'accordent pour dire que peu de choses ont changé pour eux depuis l'entrée en vigueur de cette loi. Ses dispositions potentiellement positives sont appliquées de manière inégale et totalement ignorées dans les régions isolées où les minorités ethniques continuent d'être persécutées.

Ils estiment aussi que le Vietnam vit des «heures inquiétantes». Un éminent leader d'église de maison déclare : «Nous n'avons pas de grands espoirs d'amélioration, alors, on va se contenter de se cacher et faire ce qu'on a à faire, quoi qu'il arrive. »

En dehors des grandes villes, de lourdes mesures ont déjà été prises pour tenter de contenir la croissance constante du christianisme évangélique parmi les Hmong et les autres minorités ethniques.