21.10.2020 /
Vietnam
/ news

Vietnam: libre après 4 ans de prison

Derrière les barreaux depuis 4 ans pour sa lutte en faveur de la liberté de religion, le pasteur vietnamien A Dao vient d'être relâché.

Le pasteur A Dao vient d'être relâché après avoir passé 4 ans derrière les barreaux. Sa libération est une surprise car il n'aurait dû sortir de prison que dans 1 an. Il raconte qu'il a été torturé et forcé d'avouer une offense qu'il n'avait pas commise. Les autorités ont continué à harceler son église pendant qu'il était incarcéré.

Pasteur de l'église évangélique montagnarde (peuple autochtone des hauts plateaux du Vietnam central) du Christ, il avait été arrêté en août 2016 alors qu'il rentrait du Timor Oriental où il avait participé à une conférence sur la liberté de religion. Sa famille est restée sans nouvelle de lui pendant 5 jours avant d'apprendre qu'il avait été arrêté.

En avril 2017 il avait été condamné à 5 ans de prison pour avoir soit disant "aidé des individus à quitter le pays illégalement".

Un signe encourageant

La commission du gouvernement américain qui surveille la liberté religieuse dans le monde et qui a travaillé à sa libération a salué la nouvelle. Elle a déclaré espérer qu'il s'agissait là d'un signe que le Vietnam était en train de passer d'un état totalitaire anti-Dieu à un état où la religion en général, et le christianisme en particulier, peuvent être pratiqués librement.

Elle a également demandé aux autorités vietnamiennes de protéger A Dao dans le cas où il voudrait retourner dans son village. En effet, les chrétiens qui appartiennent aux églises protestantes non traditionnelles, les chrétiens d'origine bouddhiste et ceux qui appartiennent aux tribus indigènes subissent une intense persécution de la part de leur famille et des chefs de village. Ils sont exclus de la société, discriminés et victimes de violence à cause de leur foi.