31.03.2022 / news

Ukraine: le pasteur enlevé par les forces russes a été libéré

Dmitry Bodyu, 50 ans, a été enlevé samedi 19 mars par 8 à 10 soldats russes. Il habitait à Melitopol, une ville de 150'000 habitants située dans le sud de l'Ukraine. Il a été libéré ces jours-ci, a annoncé la famille sans donner de détails. 

C'est l'épouse de ce pasteur américain qui a déclaré que les forces russes avaient enlevé son mari la semaine dernière. S'exprimant par téléphone depuis Melitopol, Helen Bodyu a déclaré qu'elle et sa famille ont assisté à l'enlèvement de son mari, Dmitry Bodyu, 50 ans, par huit à dix soldats samedi matin.

La famille Bodyu n'a pas eu de nouvelles de lui depuis qu'il a été enlevé, ont déclaré Helen Bodyu et leur fille, Esther Bodyu-Ogawa, et la nouvelle de son enlèvement a mis plusieurs jours à devenir publique parce que la ville a été prise par la Russie et que les troupes ont confisqué les téléphones portables et autres appareils de la famille.

«Ils sont arrivés dans la matinée», a déclaré Helen Bodyu. «Ils ont pris nos téléphones, nos ordinateurs, nos documents - et l'ont emmené quelque part. Je ne sais pas où.»

Les troupes russes n'étaient pas agressives, dit-elle, et elle ne pouvait pas entendre ce qu'elles disaient alors qu'elle attendait dans le salon et qu'elles parlaient à son mari dans la cuisine. Elle ajoute que les soldats semblaient savoir qu'il était pasteur et ont confisqué son passeport américain.

Melitopol a été prise lors des toutes premières frappes de l’armée russe contre l’Ukraine, peu après avoir avancé depuis des bases situées en Crimée.

Dmitry Bodyu est né en Union soviétique et a immigré avec ses parents aux États-Unis à l'âge de 17 ans avant de retourner en Ukraine à l’âge adulte. Il est pasteur de l'église Word of Life à Melitopol et a encouragé les habitants de son quartier à se mettre à l'abri peu après l'invasion russe.

Raisons de l’enlèvement à clarifier

Sa femme a rapporté que les troupes russes avaient fait sauter un mur autour de leur maison avant d'entrer. Ils sont entrés et ont tout de suite commencé à l'interroger: «Êtes-vous des citoyens américains?» C'est l'une des premières questions qu'ils ont posées», a-t-elle déclaré. Les troupes ont examiné les publications de Dmitry Bodyu sur les réseaux sociaux avant de l'emmener, a-t-elle ajouté.

Pasteur arrêté à Mariupol

Une ONG de soutien aux chrétiens persécutés, Release International, rapportait la semaine dernière que des soldats russes avaient arrêté un autre pasteur à Mariupol.

Source: NBC International