19.04.2018 /
Turquie
/ news

Turquie: le procès du pasteur Brunson suspendu

Au premier jour du procès, la justice turque a prononcé une suspension de séance. Le pasteur Brunson devra attendre trois semaines avant de répondre aux accusations d’espionnage dont il fait l’objet.

À l’ouverture de son procès le 16 avril, Andrew Brunson est resté ferme: «Je refuse les charges mentionnées dans l'acte d'accusation. Je n'ai jamais été impliqué dans des activités illégales.» Il s’est exprimé à la cour en langue turque, qu’il parle couramment après 23 années passées dans le pays comme pasteur d’une église protestante. Andrew Brunson, de nationalité américaine, est accusé d’avoir soutenu la tentative de coup d’État de 2016 contre le président Erdogan en s’appuyant sur deux organisations que la Turquie considère comme terroristes: le réseau FETO de l’islamiste conservateur Gülen et le PKK, parti kurde hors-la-loi.

À la fin de la journée d’audience, le tribunal a ordonné le retour d’Andrew Brunson dans la sinistre prison surpeuplée où il avait été placé après son arrestation le 7 octobre 2016, au lieu d’être ramené à la prison dans laquelle il était détenu récemment.

Suite à cette décision, l’épouse d’Andrew, Norine, présente à l’audience, était bouleversée et a refusé de parler aux médias. «Comme vous pouvez l’imaginer, cette nouvelle est dévastatrice pour le pasteur et sa famille», dit un conseiller juridique de l’American Center for Law and Justice, un organisme qui soutient la défense du pasteur.

Pour Ismail Cem Halavurt, l’avocat de Brunson, les procureurs interprètent le ministère du pasteur comme une « aide aux organisations terroristes». «Il y a des preuves qui montrent que Brunson a été arrêté en raison de sa foi», affirme son avocat. De plus, l’American Center for Law and Justice a déclaré que l’audience comprenait «des témoins à charge anonymes dont les voix et les apparences étaient déguisées».

Andrew Brunson avait lui-même écrit en mars dernier: «Je suis en prison uniquement parce que je suis chrétien. Ma femme et mes enfants me manquent désespérément. Pourtant, c’est un honneur de souffrir pour Jésus-Christ, comme beaucoup l’ont fait avant moi.»

Son procès ne reprendra pas avant le 7 mai.

 

RESUME DES FAITS – Le Pasteur américain Andrew Brunson face à la prison à vie
Le 13 mars dernier, le bureau du procureur turc avait demandé l'emprisonnement à vie du pasteur américain, âgé 50 ans, détenu en Turquie depuis octobre 2016. Selon l'acte d'inculpation, le pasteur Andrew Brunson est accusé «d'appartenir à et de faire partie de la direction» du réseau de Fethullah Gülen, accusé par Ankara d'être le cerveau du putsch manqué de juillet 2016 contre le président Recep Tayyip Erdogan.

Le pasteur avait été arrêté et incarcéré à Izmir, dans l'Ouest de la Turquie, en octobre 2016 pour des liens présumés avec le réseau de Fethullah Gülen. Il gérait à Izmir une église protestante depuis une vingtaine d'années avec sa femme.