07.10.2022 /
Corée du Nord
Irak
/ news

Tous actifs en faveur des chrétiens persécutés!

Au total, ce sont 1100 personnes qui ont pris part aux événements organisés par Portes Ouvertes, samedi, 24 septembre dernier. Timothy Cho, chrétien de Corée du Nord, ainsi que Michel Varton, ancien directeur de Portes Ouvertes France, ont encouragé l’engagement personnel. «Si vous voulez voir des changements, il faut prier.» Un appel entendu!

Plus de 600 jeunes ont répondu présent à l’invitation d’OD-Night, la première édition de l’événement jeunesse organisé par Portes Ouvertes, suivant directement la journée annuelle de conférence, qui a quant à elle rassemblé 400 personnes. Une centaine d’enfants se sont affrontés lors des joutes «Brick Masters», en construisant en LEGO® différents décors de la vie de Paul, l’apôtre persécuté en raison de sa foi.

Rien n’est impossible à Dieu 

«Il est primordial que davantage de personnes prient et s’engagent en faveur des chrétiens persécutés», relevait Timothy Cho, chrétien nord-coréen, aujourd’hui installé en Angleterre et partenaire de parlementaires y défendant la liberté religieuse. Alors que plus de 360 millions de chrétiens sont persécutés en raison de leur foi dans le monde, ce qui représente 1 chrétien sur 7, Timothy Cho a défié les participants de la journée annuelle et les jeunes: «Face au mal, rester silencieux, c’est déjà faire le mal», relevait le trentenaire, s’inspirant de Dietrich Bonhoeffer. 

Lui-même abandonné par ses parents, des dissidents de la dynastie Kim, le jeune Nord-Coréen a tenté de fuir son pays à plusieurs reprises. Il a enduré la torture et la faim en prison, avant de parvenir à rejoindre miraculeusement les Philippines, puis l’Angleterre, en 2008. Son témoignage, il le partage volontiers pour rappeler aux chrétiens occidentaux que rien n’est impossible à Dieu. «Vous appartenez au même Dieu que celui qui m’a transformé, faisant d’un enfant des rues nord-coréen un diplômé en sciences politiques qui milite en faveur de la liberté religieuse auprès des puissants.» 

Irak: Une vague de 120'000 réfugiés 

Plus tôt dans la journée, Rita*, chrétienne du nord de l’Irak, a raconté les événements qui ont touché son pays après 2014, lorsque l’État islamique a ravagé son pays et provoqué des vagues de migrations internes de populations. «Alors que notre travail ordinaire consistait à former des disciples, nous nous sommes retrouvés d’un jour à l’autre à devoir organiser la distribution de nourriture et d’habits pour des foules», se souvient notre partenaire. Mais même dans la détresse, Dieu ne cesse de se révéler. «Dans le désespoir de leur situation, certains réfugiés ont témoigné avoir développé une proximité avec Dieu comme jamais auparavant», explique Rita, qui a aussi été témoin du retour de 2300 familles chrétiennes dans la plaine de Ninive, grâce à un programme de reconstruction mené par Portes Ouvertes à l’échelle internationale. 

Des ateliers, de la louange et des legos pour être actifs!

Pour son édition 2022, Portes Ouvertes a souhaité que toutes les générations puissent s’engager en faveur des chrétiens persécutés. Et pendant que les enfants construisaient la prison depuis laquelle Paul écrivait aux chrétiens, leurs parents prenaient part à une table ronde d’expériences de voyage en Corée du Nord ou à un atelier de formation et de mise en pratique sur la prière. MLK Louange (Paris) accompagnait pour sa part de louange les pas de foi des jeunes, en soirée. 

La prochaine édition de la Journée Portes Ouvertes aura lieu le samedi, 30 septembre 2023.