05.06.2022 /
Syrie
/ news

Syrie: des jeunes chrétiens enlevés par le Hezbollah

Faussement accusés de liens avec l'État Islamique, des jeunes chrétiens syriaques ont été enlevés par le Hezbollah.

Des jeunes chrétiens syriens ont été enlevés chez eux par le Hezbollah début mai. Ceci à cause de prétendus liens avec l'État Islamique. Une accusation absurde, sachant que les chrétiens sont les premières victimes de Daesh.   

6 familles touchées

Les faits ont été rapportés dans un article du média SyriacPress le 3 mai 2022. Dans la ville chrétienne de Sadad, à 100 km au Nord de Damas, des miliciens pro-iraniens ont fait irruption dans les maisons de 6 familles chrétiennes. Ils sont repartis en emmenant avec eux tous les garçons. Le Hezbollah a annoncé qu'ils étaient en état d'arrestation pour de prétendus liens avec l'État Islamique.

Selon une personnalité de Sadad, le Hezbollah utiliserait ce genre de prétexte pour intimider les habitants, les déplacer et s'emparer de leurs propriétés et de leurs biens.

Une accusation absurde

Le motif de l'arrestation peut surprendre: ce sont les chrétiens, et les minorités religieuses en général, qui ont le plus souffert des atrocités de l'État Islamique ces dernières années. Les églises de Syrie et d'Irak ont été décimées. Les chrétiens sont particulièrement vulnérables car ils ne bénéficient d'aucune protection. Ils n'ont rien à espérer des autorités locales et ils n'ont pas de milice à leur service. Par conséquent, les chrétiens ne se sentent plus en sécurité dans des régions où ils sont pourtant installés depuis des siècles.