18.06.2021 /
Chine
/ news

Projet «Perle»: 1 million de bibles livrées en Chine il y a 40 ans

La nuit du 18 juin 1981, soit il y a tout juste 40 ans, une mission secrète menée par Portes Ouvertes a livré un million de bibles en Chine par bateau. Xiao Chen était sur la plage de Shantou cette nuit-là.

Il se souvient: «Il faisait très sombre. Je ne pouvais presque rien voir dans la mer. Mon frère aîné m'a fait venir sur la plage. Il y avait environ 500 personnes qui attendaient là. Je ne savais pas ce qui se passait. Je n'étais qu'un adolescent! Je me souviens d'un navire géant sans drapeau qui s'approchait lentement du port. Tout le monde sur la plage semblait très anxieux. Puis, un petit bateau en caoutchouc est descendu du navire. J'ai vu mon frère ramer jusqu'au bateau et parler à un étranger qui était peut-être le capitaine. 

Après un certain temps, ils ont commencé à travailler. Mon frère et trois autres hommes ont formé une équipe pour tirer le bateau pneumatique vers le rivage avec une corde épaisse. Le bateau était chargé de cartons. Après avoir déchargé les boîtes* sur la plage, ils ont répété le processus pour tirer un autre bateau pneumatique rempli de boîtes. Il y avait un nombre incalculable de boîtes.» 

Partout autour d’eux, des croyants chinois pataugaient dans l'eau pour ramener les bibles sur la plage et les mettre en lieux sûrs, en bordure de la crique. Ils n'étaient pas 100, ou même 500. Ce sont bien 5000 personnes qui se sont activées cette nuit-là, pour mener à bien le débarquement. 

«Quelques heures plus tard, les soldats se sont précipités sur la plage avec des lampes de poche. Mon frère m'a dit de courir! J'ai couru aussi vite que je le pouvais. Il y avait tellement de personnes présentes aux environs, parce qu’elles avaient entendu dire qu'il y avait quelque chose de précieux à ramasser.»

Une lente distribution

Da Chen, le frère de Xiao Chen, ajoute: «Dieu nous a sauvés! La plupart des chrétiens avaient quitté la plage avant que les soldats n’arrivent. Le bateau était également reparti. Il restait encore beaucoup de boîtes dans la mer. Les soldats ont arrêté quelques frères et les ont menacés. Ils ont aussi rassemblé quelques bibles sur la plage et ont essayé de les brûler.»

Puis, devant leur peu de succès, les soldats les ont jetées à la mer. Ces bibles se sont échouées un peu plus loin et ont été récupérées par d’autres pêcheurs, qui se sont mis à les vendre dans la ville voisine! 

Quant au million de bibles récupérées par les croyants chinois, elles allaient bientôt circuler dans tout le pays. Dans certains cas, le processus a pris cinq ans, et pour un certain nombre de chrétiens, les risques encourus leur ont valu l’arrestation ou l’emprisonnement. Car pour eux, chaque bible était en effet une «perle de grand prix», en référence au texte biblique de l’Évangile de Matthieu (13:44), qui a donné son nom au projet.

La situation en Chine aujourd’hui

Quarante ans après le débarquement du projet «Perle», la liberté de religion n’est toujours pas assurée en Chine, qui se classe au 17e rang de l’Index. Si la bible y est en vente libre dans les Églises enregistrées, la surveillance des chrétiens est toujours à l’ordre du jour. Elle se renforce, même, depuis 2020, puisque l’État doit désormais donner son accord lors de la nomination des pasteurs et valider leur programme d’activités. Ce qui se profile, c'est la volonté du gouvernement de faire pression sur le contenu du message chrétien et d’en modifier le sens. 

La nuit du 18 juin 1981, soit il y a tout juste 40 ans, une mission secrète menée par Portes Ouvertes a livré un million de bibles en Chine par bateau. Xiao Chen qui était sur la plage de Shantou cette nuit-là s’en souvient encore parfaitement. Des centaines de chrétiens étaient venus décharger les innombrables cartons acheminés vers la terre grâce à des canots pneumatiques. 40 ans plus tard, la Chine fait toujours partie des pays où vivre en chrétien est le plus difficile. Le pays se classe au 17e rang de l’Index mondial de persécution 2021.

* Chaque boîte contenait 45 bibles (n.d.l.r.)