08.05.2020 /
Ouzbékistan
/ news

Ouzbékistan: les ressources essentielles sont refusées aux chrétiens

En pleine pandémie COVID-19, des chrétiens d'Ouzbékistan ont été empêchés d'avoir accès à des produits de première nécessité comme la nourriture, l'eau, les fournitures médicales et l'argent.

Les nouvelles politiques mises en place par les autorités ouzbèkes ont permis aux personnes vivant dans la pauvreté de recevoir des sacs de ressources et d'argent nécessaires pour supporter la pandémie. Cependant, les chrétiens ont été négligés en raison de leur foi.

Batyr (prénom d’emprunt), père de quatre enfants, nous a confié qu'il lui était impossible de maintenir un revenu suffisant pour subvenir aux besoins de sa famille. Lui et ses enfants se sont vu refuser une éducation et un emploi en raison de leur foi. Forcé de travailler dans un village voisin, Batyr est maintenant sans travail car l'isolement social est imposé dans le pays. Les autorités locales ont refusé de donner à sa famille des sacs de fournitures essentielles en raison de leur choix de suivre Jésus.

Étant les seuls chrétiens de leur village, Batyr et sa famille se retrouvent souvent sans le soutien dont ils ont besoin.

Il ne s'agit pas d'une histoire isolée. Dans tout l'Ouzbékistan (et dans d'autres pays), des chrétiens se voient refuser un soutien vital alors qu'ils s'occupent de leurs familles et de leurs communautés dans le cadre de la pandémie COVID-19. Nos partenaires sur le terrain sont mobilisés pour leur venir en aide.