07.12.2018 /
Ouzbékistan
/ news

Ouzbékistan: 8 protestants arrêtés pour avoir lu la Bible ensemble

Réunis à l'occasion d'un repas et pour la lecture de la Bible dans leur maison à Pop, en Ouzbékistan, 8 chrétiens protestants qui n'avaient rien à se reprocher ont été brusquement interrompus par la police.

Le 19 novembre, la police ouzbèke a fait une descente dans une maison à Pop, ville de la province de Namangan en Ouzbékistan. 8 chrétiens protestants qui s'étaient rassemblés pour partager un repas et pour la lecture la Bible ont tous été arrêtés. 

Selon Forum 18, sans aucun mandat de perquisition, la police a tout confisqué: de la littérature religieuse, y compris les bibles, des documents numériques, tous acquis légalement, ainsi qu'un ordinateur portable et un ordinateur de bureau.

Interrogés pendant des heures

Malgré un long interrogatoire jusqu'à 3 heures du matin au poste de police, aucune des personnes arrêtées n'a été placée en garde à vue, a indiqué Forum 18.

Tout le matériel religieux sera envoyé au Comité des affaires religieuses pour subir une «expertise» et les chrétiens pourraient être accusés de possession de littérature religieuse malgré le fait qu'ils l'aient achetée légalement.

Plusieurs précédents en Ouzbékistan

Ce n'est pas la première fois que de tels cas d'arrestations à domicile ont lieu en Ouzbékistan.

Les chrétiens baptistes de la ville d’Urgench, à l’Ouest du pays ont eux aussi subi les raids des forces de l'ordre. Depuis plusieurs années, ils y subissent le harcèlement de la police.

Le 30 septembre 2018, ce sont 40 chrétiens protestants qui ont été arrêtés et placés en détention alors qu'ils étaient rassemblés pour une journée de retraite. 4 femmes ont profité de la descente de police pour voler des biens aux chrétiennes. Sous la pression psychologique, une femme et une fillette de 5 ans ont dû se rendre à l'hôpital. 31 personnes ont ensuite été poursuivies et contraintes de payer des amendes jusqu'à 20 fois le salaire minimum mensuel d'un peu moins de 250 francs.