26.07.2021 /
Nigeria
/ news

Nigeria: 118 lycéens toujours en captivité

3 des lycéens chrétiens enlevés le 5 juillet dans l'État de Kaduna au Nigéria sont libres. Les 118 autres, toujours aux mains des ravisseurs, ne seront libérés que contre rançon. 

La mobilisation se poursuit suite à l'enlèvement de 121 lycéens (et non 140 comme cela avait été annoncé au départ) le 5 juillet dernier au pensionnat du lycée baptiste de Béthel (Nigéria). 118 lycéens sont encore détenus par les ravisseurs, dont on ne connaît pas l'identité. 

Demande de rançon

Depuis l'enlèvement, une demande de rançon est parvenue aux parents. Ils doivent rassembler la somme de 60 millions de Naira nigérians soit 135'000 francs. Les parents ont déjà réussi à collecter une partie de la somme et l'église locale essaie de trouver de quoi compléter.

3 lycéens sont rentrés

La semaine dernière, l'un des lycéens enlevés a été libéré par ses ravisseurs pour raison de santé. Mercredi soir, le 21 juillet, 2 autres ont été secourus par la police alors qu'ils se trouvaient à Rijanna, le long de l'autoroute qui relie Kaduna à Abuja. Ils sont donc encore 118 aux mains des ravisseurs.

Des parents toujours dans l'angoisse

En attendant, les parents des jeunes toujours captifs s'inquiètent pour leurs enfants. Le média Africa News a diffusé une vidéo de parents dans l'enceinte de l'école attendant que le gouvernement s'adresse à eux. Ils sont en proie à la frustration et à l'angoisse.

Hassana Ayuba pense à sa fille: «Je n'ai pas dormi de la nuit, il a fait froid et il a plu. Je n'arrêtais pas de penser à ma fille: où est-elle? A-t-elle de quoi se protéger du froid?» 

Wobia Jibrailu Ibrahim, un père inquiet, confie quant à lui: «Je suis tellement angoissé que je ne trouve même pas les mots pour m'exprimer. Pourtant le gouvernement nous avait promis de protéger nos vies aussi bien que nos biens.»