08.11.2021 /
Nigeria
/ news

Nigéria: 100 chrétiens enlevés

Le 31 octobre, une attaque terroriste contre une église baptiste du Nigéria a vu la mort d'un chrétien et l'enlèvement de 100 fidèles. 

Un groupe de malfaiteurs a pris d'assaut l'église baptiste Emmanuel à Kakau Daji dimanche dernier 31 octobre pendant le culte. C’est ce que rapporte l'Association chrétienne du Nigéria (CAN). Les assaillants ont tué une personne et enlevé plus de 100 chrétiens. 

Une grande inquiétude 

Le président de la CAN de Kaduna, le révérend Joseph Haya, a déclaré hier que la sécurité dans l'État s'était détériorée: 

«Nous sommes très inquiets. Les hommes armés s'approchent progressivement de la ville. [Cette église] à Kakau Daji, se trouve à un peu moins de 3 kilomètres de Sabon Tashan.»
L'impunité s'intensifie  

Les motivations des ravisseurs ne sont pas claires. Selon les observateurs, ils sont influencés par l’idéologie de Boko Haram. Mais les chrétiens ont-ils été enlevés à cause de leur foi ou parce qu'ils constituaient une cible facile? Ou les deux? Ce qui est clair, c'est que l'impunité est le terreau idéal pour accroître les tensions et la méfiance:  

«Cet enlèvement est un exemple choquant de l'audace des bandits et de l'impunité qui s'intensifie, apparemment sans limites, au Nigéria», a commenté un responsable de Portes Ouvertes pour l’Afrique de l’Ouest.  

«Le gouvernement manque cruellement à ses devoirs envers ses citoyens et l'anarchie persistante crée un terreau idéal pour l'extrémisme. Nous appelons le corps international du Christ à rester dans une prière fervente pour la libération des membres de l'Église. Priez pour la protection du Seigneur sur ces croyants et qu'ils fassent l'expérience de sa paix au milieu de la situation», conclut-il.