04.02.2019 /
Indonésie
/ news

Indonésie: l'ex-gouverneur chrétien à nouveau libre

Basuki Tjahaja Purnama, ancien gouverneur de la capitale indonésienne Jakarta, a été libéré de prison pour bonne conduite. Le chrétien, également appelé "Ahok" par ses disciples, a été condamné à deux ans de prison en mai 2017 pour blasphème présumé.

De nombreux observateurs internationaux avaient critiqué cette décision et l'avaient considérée comme une preuve de l'influence croissante des extrémistes islamiques dans le pays.

Une semaine avant sa libération, qui a eu lieu le 24 janvier, Purnama a écrit une lettre à ses partisans. En voici un extrait: "Je suis très reconnaissant à Dieu, le Créateur du ciel et de la terre, de m'avoir permis de passer du temps en prison. Je suis reconnaissant de ne pas avoir remporté l'élection du gouverneur de Djakarta en 2017. Si j'avais été élu, j'aurais dirigé la ville. Mais ici, j'apprends à me contrôler." Dans la suite de la lettre, il demande à ses partisans, aux responsables de la ville de Djakarta et même à ses opposants de s'excuser pour ses paroles et attitudes blessantes. Beaucoup de chrétiens s'étaient mobilisés pour soutenir Purnama pendant son séjour en prison. Il n'y avait emporté d'autre livre que sa Bible, au moment de son arrestation.

Vidéo manipulée et agitation sur les réseaux sociaux

Au cours du procès contre l'ex-gouverneur, plusieurs milliers de manifestants sont descendus dans la rue pour exprimer leur colère contre l'accusé pour ses déclarations blasphématoires. La vidéo montrant le discours a été manipulée et largement diffusée par les médias.

Des enquêtes ultérieures ont montré que la rumeur contre Ahok avait apparemment été alimentée par les réseaux en ligne. Le "Guardian" britannique a rapporté qu'un réseau "a été créé uniquement dans le but de tweeter des contenus et des messages incendiaires visant à renforcer les divisions sociales et religieuses et à promouvoir une ligne islamiste et anti-gouvernementale sévère".

La pression que subissent les chrétiens de ce pays autrefois connu pour son islam tolérant, s'est sensiblement accrue ces dernières années. Cela est dû en grande partie à l'influence accrue des musulmans extrémistes.

L'Indonésie est le plus grand pays à prédominance islamique du monde. Selon l’index mondial de persécution de Portes Ouvertes, il se classe actuellement au 30e rang des pays où les chrétiens sont exposés à un degré élevé de persécution.