Actualité Europe | 22 janvier 2023
Index 2023: 15 chrétiens sont tués chaque jour pour leur foi

 

 
Show: false / Country: Europe /
Aujourd'hui, au moins 15 chrétiens sont tués chaque jour en raison de leur foi. C'est ce que nous montrent les résultats de l'Index Mondial de Persécution 2023. 

L'ampleur de la violence contre les chrétiens atteint un niveau alarmant, avec 5621 tués, 2110 églises ciblées, 4542 détenus et 5259 chrétiens enlevés. C'est ce que montrent les résultats de l'Index mondial de persécution 2023.

Au moins 5621 chrétiens sont tués à cause de leur foi, soit 15 par jour. La violence à leur encontre a considérablement augmenté, en particulier au Nigéria (6e rang de l'Index 2023).  

Nigéria: 89% des chrétiens tués

Près de 9 chrétiens tués dans le monde sur 10 ont trouvé la mort en raison de leur foi au Nigéria. Le Nord et la Ceinture centrale du pays deviennent de plus en plus dangereux pour les chrétiens. Contrairement à tous les autres pays, les chrétiens tués ne se recensent pas en centaines, mais en milliers. Et ce depuis plusieurs années. Le Nigéria est le premier pays où les chrétiens sont assassinés à cause de leur foi pour la 9e année consécutive. 

Le nombre d'assassinats de chrétiens au Nigéria est passé de 4650 à 5014, soit un pourcentage de 89% du total mondial.

Ce sont les extrémistes peuls qui sont les premiers responsables des massacres de chrétiens. Mais les combattants de Boko Haram, de l'État Islamique en Afrique de l'Ouest (ISWAP) et d'autres groupes terroristes attaquent et tuent eux aussi des chrétiens. 

5259 chrétiens enlevés dont 4726 au Nigéria

Le nombre de chrétiens kidnappés ou portés disparus pour des raisons liées à leur foi est en hausse: 5259 contre 3829 l'an dernier. Une nouvelle fois, le Nigéria est en tête de ce triste classement. Les enlèvements de chrétiens recensés y sont en augmentation constante: 224 en 2019, 990 en 2020, 2510 en 2021, et 4726 dans la période d’étude actuelleSoit près de 90 % du total des enlèvements de chrétiens. 

Les extrémistes peuls, Boko Haram ou ISWAP, kidnappent les filles (parfois de seulement 10 ans) et les femmes, les violent, puis en font des esclaves sexuelles, les marient de force ou les tuent. 

Les hommes sont plus souvent enlevés dans l’espoir d’une rançon. Les responsables d’églises sont particulièrement visés car leurs communautés sont susceptibles de rassembler rapidement une grosse somme d’argent. Le kidnapping est en train de devenir une source de revenus rentable, qui appauvrit les chrétiens.

2110 églises ciblées dont la moitié en Chine

Depuis l’Index 2015, la Chine est le pays qui s’en prend le plus aux bâtiments d’églises. Mais la tendance est à la baisse, ce qui entraîne aussi une diminution du nombre total d’églises ciblées dans le monde: 2110 cette année, contre 5110 un an plus tôt. Près d’une église ciblée sur deux l’est en Chine. 

Les églises sont ciblées depuis des années, mais aujourd’hui, ce sont celles des zones rurales qui sont le plus visées, fermées ou sommées de se joindre aux églises d’État.

Beaucoup d’églises chinoises ont adopté un mode de réunion en ligne par petits groupes, mais l’étau du régime se resserre aussi sur internet…

4542 chrétiens détenus dont 1750 en Inde 

Comme l’an dernier, l’Inde est le premier pays en termes d’arrestations et de détentions (1750 chrétiens emprisonnés). On y voit les premiers effets des lois anti-conversion adoptées ces dernières années dans plusieurs États: il est désormais très facile d’accuser un chrétien de conversions forcées, et il aura ensuite beaucoup de mal à se disculper. 

En Érythrée, des centaines de chrétiens sont emprisonnés dans des conditions inhumaines, parfois depuis des années. Les agents du gouvernement effectuent des raids sur les maisons, arrêtant les chrétiens qui n'appartiennent pas à une dénomination reconnue. Ils sont emprisonnés sans jugement, dans des conditions inhumaines. Certains détenus trouvent la mort à cause de la torture et de l’absence de soins médicaux. 

Au total, ce sont 244 chrétiens qui ont été arrêtés en Érythrée selon l'Index 2023.

Ils ont rejoint les centaines de chrétiens incarcérés, certains depuis des années comme Kuflu Gebremeskel, président de l’Alliance Évangélique Érythréenne, en prison depuis 2004.


 

Restez connectés
Abonnez-vous à notre Newsmail, pour lire des témoignages de chrétiens persécutés et découvrir comment il est possible de les soutenir.
Notre site utilise des cookies

Sauvegarder

Nous utilisons des cookies essentiels et d'autres technologies sur notre site Web, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience de l’utilisateur. Ils sont notamment utilisés pour vous offrir une possibilité de don sécurisé et pour une évaluation anonyme des accès à notre site. En outre, ils nous permettent de partager nos vidéos YouTube sur le site. Selon la fonction, des données sont alors transmises à des tiers et traitées par ces derniers. Vous trouverez plus de détails sur l'utilisation de vos données dans notre Déclaration de protection des données. Vous pouvez à tout moment révoquer ou modifier votre choix.

Accepter tous les cookies
 
Accepter la sélection