12.07.2019 / news

Grande-Bretagne: Jeremy Hunt publie un rapport sur la persécution des chrétiens

Les chrétiens : le groupe religieux le plus persécuté au niveau mondial ! 

« 80% des attaques à caractère religieux dans le monde sont dirigées contre des chrétiens ». Ce sont les conclusions d'un rapport sur la persécution des chrétiens publié  par le département des affaires étrangères britanniques.

Romanel-s-Lsne, le 12 juillet 2019 - Mandaté en décembre dernier par Jeremy Hunt, ministre des Affaires Etrangères britannique, pour mener une recherche sur l'état de la persécution dans le monde, et de manière spécifique sur la persécution des chrétiens, Philip Mountstephen, évêque de Truro, a dévoilé son rapport final ainsi que ses recommandations en début de semaine.

Le rapport, basé sur les données des Nations Unies, s'appuie sur les rapports et statistiques de plusieurs ONG et fait référence à de nombreuses reprises aux expertises de Portes Ouvertes. Il estime qu'une proportion en augmentation de la population mondiale souffre de persécutions religieuses sous une forme ou une autre, les chrétiens étant le groupe le plus persécuté, absorbant à lui seul le 80% des attaques à caractère religieux.

Le rapport assimile ces faits à de la christianophobie. Pour inverser cette tendance, en commençant par ses propres services, le gouvernement britannique, souhaite obliger tout le personnel du département des Affaires étrangères anglais à suivre une formation en culture religieuse.
Le rapport encourage également le Ministère à pratiquer des sanctions envers ceux qui ne respectent pas le principe de liberté de religion. H. Hunt n'y est pas opposé: « Je pense que la question de savoir quelle sanction serait appropriée changerait d'un contexte à l'autre ou si vous parlez d'individus ou d'États, mais il existe un ensemble de possibilités que les gouvernements ont utilisées dans le passé. »

Initier des efforts à la hauteur de l'ampleur du phénomène
Au moment de commander son rapport, en décembre dernier, M. Hunt déclarait : « Je ne suis pas convaincu que nos efforts en faveur des chrétiens aient toujours été à la mesure de l'ampleur du problème, ni même qu'ils aient reflété le fait que ce sont souvent les chrétiens qui endurent le plus lourd fardeau dans la persécution. Peut-être à cause d'une réticence instinctive à parler de religion ou de la posture politiquement correcte européenne à ce sujet ».

Le ministre Hunt a encouragé les gouvernements occidentaux à ne pas fermer les yeux sur les conclusions du rapport: « La capacité de méchanceté est inhérente à la condition humaine. Nous ne pourrons jamais éradiquer le sectarisme anti-chrétien, mais nous ne devons pas non plus hausser les épaules et marcher de l'autre côté de la route ».

En conférence de presse, Mgr Mountstephen a ajouté qu'il avait été personnellement frappé par l'ampleur du phénomène, mais aussi par le nombre d'autres questions que le sujet de la persécution avait révélées : « Si vous soulevez la pierre marquée " persécution ", vous trouvez toutes sortes de choses vraiment sinistres en dessous : vous trouvez du nationalisme militant, des régimes autoritaires [...], du fondamentalisme religieux d'obédiences diverses, tous souvent très intolérants envers les minorités chrétiennes ».

La persécution des chrétiens prend de l'ampleur au niveau mondial
Les derniers chiffres publiés par l'ONG Portes Ouvertes corroborent le fait que la persécution prend de l'ampleur au niveau mondial. L'année dernière, l'index mondial de persécution faisait mention de 215 millions de chrétiens persécutés pour leur foi. En 2019, ce chiffre a été revu et augmenté à « plus de 245 millions ». C'est un chrétien sur neuf dans le monde. En Asie, les statistiques sont encore plus choquantes : un chrétien sur trois risque d'y être persécuté, selon sa définition de ce terme.