Communiqué de presse Égypte | 27 juin 2018
Egypte: une chrétienne défigurée lors d'un attentat pourra se faire soigner en Allemagne

 

Samiha Twafiq a été gravement défigurée dans l’attentat de son église en 2016. Après des mois de négociation, le gouvernement égyptien a accepté de prendre en charge son traitement médical qui s'annonce très lourd.  

 

 
Show: true / Country: Égypte / Égypte

 

Samiha Twafiq a été gravement défigurée dans l’attentat de son église en 2016. Après des mois de négociation, le gouvernement égyptien a accepté de prendre en charge son traitement médical qui s'annonce très lourd.  

Samiha Tawfiq, a été gravement défigurée suite à un attentat-suicide dans son église en 2016. Elle a besoin de soins spécifiques qu'elle ne peut pas recevoir en Égypte. Après un an et demi de bataille administrative, le gouvernement égyptien se dit enfin prêt à lui payer les 6 opérations nécessaires à la reconstitution du côté droit de son visage ainsi que sa main droite. Grâce à l'aide obtenue, (110'000 francs suisses versée par l'État égyptien) elle pourra séjourner 90 jours à l’hôpital universitaire de Aachen, en Allemagne. 

Un miracle, selon son mari

Il aura fallu l’intervention du pape Tawadros II, plus haute autorité de l’Église copte d’Égypte pour que le gouvernement accorde le financement. Le mari de Samiha, Koleny Farag, âgé de 79 ans, s’est aussi battu pour qu’elle puisse être opérée.

«C’est un miracle de Dieu», dit-il. «Dieu a répondu à nos prières et à celles de nombreuses personnes. Il est intervenu au bon moment parce que Samiha souffre énormément ces derniers temps.»

Samiha a déjà subi plusieurs interventions chirurgicales en Hongrie, qui n’ont pas eu le résultat escompté.

La bombe a explosé près d'elle

Samiha Tawfiq a 55 ans. Cette chrétienne copte fréquente l’église St. Pierre et Paul du Caire. Le 11 décembre 2016, elle est à l'église pour une cérémonie religieuse lorsque survient un homme avec une ceinture d’explosifs. L'attentat-suicide a fait 27 morts et 49 blessés. 

La bombe explose tout près de Samiha. Celle-ci passe tout près de la mort et se réveille à l'hôpital, défigurée. Le côté droit de son visage a été arraché. Elle ne peut plus voir, entendre ou sentir. Elle a décidé de pardonner aux organisateurs de l'attentat qui a été revendiqué par le groupe État Islamique.

 


 

Restez connectés
Abonnez-vous à notre Newsmail, pour lire des témoignages de chrétiens persécutés et découvrir comment il est possible de les soutenir.
Notre site utilise des cookies

Sauvegarder

Nous utilisons des cookies essentiels et d'autres technologies sur notre site Web, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience de l’utilisateur. Ils sont notamment utilisés pour vous offrir une possibilité de don sécurisé et pour une évaluation anonyme des accès à notre site. En outre, ils nous permettent de partager nos vidéos YouTube sur le site. Selon la fonction, des données sont alors transmises à des tiers et traitées par ces derniers. Vous trouverez plus de détails sur l'utilisation de vos données dans notre Déclaration de protection des données. Vous pouvez à tout moment révoquer ou modifier votre choix.

Accepter tous les cookies
 
Accepter la sélection