17.01.2022 /
Egypte
/ news

Égypte: la justice lave le déshonneur d'une chrétienne

En Égypte, des hommes qui s'en étaient pris à une chrétienne âgée ont été condamnés à une peine de 5 ans de prison.

Une nouvelle encourageante pour les chrétiens d'Égypte qui ont le sentiment d'être enfin considérés: le 10 juin 2021 le tribunal pénal de Minya (Égypte) a condamné 10 hommes à effectuer une peine de prison de 5 ans chacun. 14 autres personnes impliquées ont été acquittées.   

Une agression qui a fait réagir

Les agresseurs s'étaient introduit chez des chrétiens et avaient tout détruit. Ils avaient traîné dans la rue du village de Al-Karm (Haute-Égypte) une dame de 74 ans du nom de Suad Thabet. 

C'est une décision de justice qui va dans le sens de la protection des chrétiens. Un chrétien local relève: 

«L'agression a soulevé l'indignation. Les gens ont été choqués que l'on puisse s'en prendre ainsi à une personne âgée et ils ont exprimé leur colère. C'est probablement ce qui a poussé les autorités judiciaires à rendre justice à la victime et à condamner ses agresseurs.» 
Citoyens de seconde zone

Mais de nombreux cas de persécution restent impunis. Il y encore du chemin à parcourir avant que les chrétiens ne soient traités de manière équitable devant la justice. Et obtiennent réparation pour tous les actes de harcèlement, les injustices et les agressions dont ils sont victimes au quotidien.

En Égypte, les chrétiens sont considérés comme des citoyens de seconde catégorie. Ils sont harcelés et discriminés sur leur lieu de travail et dans les lieux publics. Cela est particulièrement vrai pour les femmes.

Les chrétiens d'origine musulmane subissent une forte pression pour revenir à l'islam. Dans la majorité des cas, ils ne peuvent pratiquer leur foi ouvertement.