31.07.2018 /
Egypte
/ news

Egypte: après 7 ans d'attente des coptes inaugurent une nouvelle église

Il aura fallu 7 ans aux coptes du village de Kom El-Loufy, en Égypte pour retrouver une église. Après des années de pression et de menaces, un grand rassemblement a pu avoir lieu dans un nouveau bâtiment d'église.

Ils étaient pas moins de 1600 coptes égyptiens à avoir fait le déplacement. Depuis 7 ans, c'est la première fois qu'un service religieux avait lieu dans l'église du village de Kom El-Loufy, région de Minya en Égypte.

Leur nouveau bâtiment d'église est encore en construction, et c'est assis par terre, que les croyants ont écouté le sermon du prêtre Feltaws Ibrahim le mercredi 22 juillet.

La communauté copte a obtenu l'autorisation de construction fin 2017; la reconstruction de l'église a commencé en janvier dernier, sur un terrain à l'extérieur du village.

Sept années d'opposition

7 ans auparavant, la communauté copte du village de Kom El-Loufy (à 250 km du Caire) a été confrontée à la fermeture de son église, apparemment pour des «raisons de sécurité».

Durant cette longue période, la vive opposition des villageois musulmans a rendu la vie dure à ces chrétiens. Il y a 2 ans de cela, 4 maisons de coptes ont été incendiées car les musulmans craignaient que l'une d'entre elles ne se transforme en église. Une plainte a été déposée. Il aura fallu le retrait de cette plainte pour que l'autorisation de reconstruction leur soit donnée.

Pendant ce temps, le prêtre de la paroisse copte orthodoxe Saint Abu Sefein, au village voisin d'Ezzbet Rafla, a reçu les chrétiens coptes pour leur permettre d'assister aux offices religieux.

La construction d'églises suscite des tensions

La construction et la réparation d'églises suscite toujours des tensions en Égypte. Lorsqu'un permis de construire est délivré, les opposants, souvent des extrémistes islamiques, n'hésitent pas à s'en prendre violemment à la communauté copte et aux bâtiments concernés.

Ce mois-ci, une église de Minya a été caillassée par une foule de musulmans en colère pour ces mêmes raisons.

En mars, plus de 3500 églises chrétiennes étaient dans l'attente d'une légalisation (un examen de la commission gouvernementale pour vérifier si elles répondaient aux exigences de la loi). Auparavant, il était presque impossible pour les chrétiens coptes d'obtenir un permis de construire une église.

En août 2016, l'adoption par le parlement égyptien d'une nouvelle loi sur la construction de lieux de culte chrétiens a contribué à changer les choses.