17.12.2020 /
Egypte
/ news

Égypte: les accusations de blasphème envers les chrétiens en augmentation

Les accusations de blasphème se multiplient ces dernières semaines en Égypte. Elles visent particulièrement la minorité copte et fait suite à l’embrasement dans plusieurs pays musulmans suite à la republication des caricatures du prophète de l'islam dans le journal Charlie-Hebdo.

  • Le 25 novembre, des centaines de musulmans du village de Barsha ont attaqué leurs voisins chrétiens. L’église et plusieurs maisons ont été endommagées. Un des chrétiens du village aurait posté un commentaire offensant l’islam sur Facebook. Il affirme avoir été piraté.
  • Le 12 novembre, un chrétien et une jeune fille musulmane ont été accusés «d’insultes et de mépris envers l’islam» à cause de commentaires sur Facebook.
  • Le 11 novembre, deux chrétiens coptes, Ayman Rida Hanna et Mounir Masaad Hanna, ont comparu devant une cour de justice. Ils avaient été arrêtés pour blasphème en juin. La raison: une vidéo remettant en cause la prière musulmane.

L’Égypte est un pays de 100 millions d’habitants dont la majorité est musulmane. L’islam est la religion d’État et la charia la loi. Les chrétiens égyptiens sont victimes de graves persécutions et discriminations. En plus des accusations de blasphème, ils sont discriminés et pour certains enlevés ou arrêtés.