01.03.2019 /
Corée du Nord
/ news

Corée du Nord: Persévérer dans la prière malgré les apparences!

Le second sommet entre Kim Jong-Un et Donald Trump a tourné court, les deux nations n’ayant pas réussi à s’accorder sur le dossier de la dénucléarisation de la Corée du Nord. Continuons de prier pour le destin des chrétiens de ce pays, qui dépasse de loin les enjeux politiques.

Cette semaine, durant deux jours, Hanoï, la capitale vietnamienne, a accueilli la rencontre entre les dirigeants de Corée du Nord et des Etats-Unis. Si ce sommet n'a pas été un franc succès, nous sommes certains de l'impact de nos prières.

Points négatifs

•    Nos partenaires dans larégion ne s'attendent à aucune amélioration. Elle nous a fait savoir que, selon elle, 2019 s'annonce très difficile pour les chrétiens et pour notre réseau d'aide secret.
•    La Corée du Nord fait face à une pénurie de nourriture. En janvier 2019, les rations alimentaires ont été ramenées de 550 à 300 grammes par personne et par jour.
•    A l'issue de la première rencontre au sommet, en juin 2018 à Singapour, les chrétiens nord-coréens n'ont connu aucune amélioration de leurs conditions de vie.

Points positifs

•    La perspective de la première rencontre entre les présidents Trump et Kim Jong-Un avait donné lieu à la libération de trois chrétiens américains d’origine coréenne, le 9 mai 2018.
•    La réduction relative des tensions géopolitiques a rendu un peu moins difficile l’aide apportée dans la région. 60’000 chrétiens la reçoivent sous forme de nourriture, médicaments, vêtements et autres articles de première nécessité.
•    La Corée du Nord n’a procédé à aucun tir de missile ou essai nucléaire depuis un an.

Les fruits de la prière

La Corée du Nord reste le pays de tête de l’Index mondial de persécution. Et cela depuis 18 ans. La dynastie des Kim n’a toutefois pas réussi à éliminer l’Eglise, estimée à 300’000 chrétiens. 

Depuis le début de son action en Corée du Nord, Portes Ouvertes n’a cessé d’encourager à prier pour cette nation. Partout dans le monde, le nombre de personnes qui prient pour la Corée du Nord augmente.

Impact sur le terrain 

Nos collaborateurs reçoivent de nombreux récits de Nord-Coréens:

•    Beaucoup disent avoir pris la décision de suivre Jésus en prison, soit en Chine, soit en Corée du Nord, où ils ont été profondément touchés par le témoignage d’un chrétien.
•    Ceux qui s'échappent en Chine après avoir purgé leur peine peuvent trouver un abri dans une maison de refuge, aller secrètement à l'église et devenir des disciples de Jésus.
•    Certains retournent même en Corée du Nord pour y partager l’Evangile.

Un responsable d'église souterraine dit: «Nous, les chrétiens clandestins, nous sommes faibles et impuissants. Mais votre soutien et vos prières nous fortifient. Votre aide nous remplit de l’amour de Jésus».

Assurément, Dieu est à l’œuvre en Corée du Nord et il entend nos prières.