06.01.2022 /
RD Congo (RDC)
/ news

Congo (RDC): un pasteur retrouvé pendu

En République Démocratique du Congo, un pasteur vient d'être retrouvé mort, probablement assassiné par des extrémistes islamiques. 

Malgré l'état de siège, la violence islamiste continue de frapper en République Démocratique du Congo, avec l'assassinat d'un pasteur.  

Assassiné parce qu'il prêchait l'Évangile

Le jeudi 25 novembre, le pasteur Isaac Muhindo Baraka a été retrouvé pendu à un arbre. Son corps était couvert de blessures. Ce qui suggère qu'il a d'abord été tué, avant que son corps ne soit accroché à une branche. 

Pasteur de l'église adventiste de Kambua, près de Lubero, dans le Nord-Kivu, Isaac Muhindo Baraka avait disparu au petit matin du 24 novembre. Les chrétiens du village supposent qu'il a été assassiné parce qu'il prêchait l'Évangile et qu'il aimait parler de sa foi autour de lui.

Une violence qui continue de s'étendre

Dans la partie orientale du pays, notamment dans la province du Nord-Kivu, les Forces Démocratiques Alliées (ADF) persécutent violemment les chrétiens. Il s'agit d'un groupe djihadiste qui a prêté allégeance aux terroristes de l'Etat Islamique en 2021. 

Le 6 mai, le gouvernement a déclaré l'état de siège dans cette province ainsi que dans celle voisine d'Ituri. Mais cela n'a toujours pas suffi à restaurer l'ordre.

La violence continue d'embraser toute la région et les ADF ont revendiqué le double attentat de Kampala du 16 novembre qui a fait plusieurs morts. L'armée de la RDC et de l'Ouganda travaillent ensemble au Nord Kivu pour en chasser les groupes terroristes.