14.02.2022 /
RD Congo (RDC)
/ news

Congo (RDC): au moins 10 chrétiens tués dans une attaque

 

 

En République Démocratique du Congo, le 15 janvier dernier, au moins 10 chrétiens réunis dans une église ont été tués par des rebelles. 

Dans l'après-midi du samedi 15 janvier, des assaillants ont tué au moins 10 chrétiens et en ont blessé 8 autres. Les fidèles étaient réunis dans une église près de la ville de Bunia, dans la province de l'Ituri, en République démocratique du Congo. Ils ont été abattus à bout portant alors qu'ils étaient réunis pour un office du soir.

Les victimes étaient en formation

Les victimes étaient des chrétiens catholiques du Mouvement Renouveau Charismatique, un groupe charismatique au sein de l'église catholique. Une source sur le terrain a déclaré à Portes Ouvertes que les participants venaient de différentes régions, probablement pour suivre une formation à l'évangélisation.

L'attaque a provoqué la fuite des villageois, laissant le village vide.

Un groupe rebelle suspecté 

On soupçonne des membres d'un groupe rebelle appelé Front des patriotes intégrationnistes du Congo (FPIC), d'être à l'origine de cette attaque. Composé de membres de l'ethnie Bira, ils combattent les membres de l'ethnie Hema, qui auraient occupé leurs terres. Ces rebelles ne sont pas connus pour s'en prendre ouvertement aux chrétiens ou à l'Église. Mais ils ont été responsables de plusieurs attaques qui ont affecté les chrétiens dans la région. En général, les groupes armés à connotation ethnique, comme celui-ci, accusent les églises et les chrétiens de faire obstacle à leurs projets par leurs prières.