12.06.2019 / news

Les chrétiens sont persécutés différemment selon leur sexe

Si vous croyez en Jésus-Christ et que vous vivez dans un pays qui persécute les chrétiens, vous serez ciblé(e) différemment selon votre sexe

Dans les pays de l'Index Mondial de Persécution, hommes et femmes subissent de graves persécutions s'ils croient en Jésus-Christ. Mais la manière dont ils sont ciblés diffèrent selon leur genre. Éclairage.

Les chrétiennes subissent une persécution invisible

D’après les résultats de l’Index Mondial de Persécution 2019, les femmes souffrent beaucoup plus que les hommes d’abus sexuels. C’est un moyen pour leurs oppresseurs de leur enlever toute dignité, toute liberté de décision, et surtout de contrôler l’exercice de leur foi. 

En Afghanistan, les femmes mariées à de nouveaux convertis et partageant la foi chrétienne de leur mari sont punies en étant violées. Il en va de même pour les enfants de convertis qui risquent d'être maltraités.

 Les filles de familles chrétiennes peuvent être enlevées et agressées sexuellement à cause de la croyance de leurs parents. Dans la crainte des attaques, certaines familles de condition modeste ont peur d’envoyer leurs filles à l'école, car le risque d’enlèvement et d’agression est élevé.

Les crimes contre les chrétiennes restent souvent impunis. On accorde peu d’importance à la parole des femmes. Celles-ci sont poussées à rester silencieuses.

Les chrétiens sont touchés par une violence visible

Les hommes et des garçons chrétiens sont confrontés à la torture et la mort, après que leur foi ait été découverte. En Somalie, les convertis au christianisme sont traqués et assassinés, car quitter l’islam est vu comme une trahison. Un spécialiste de la persécution contre les chrétiens en Somalie explique : «Lorsque les hommes sont tués, la plupart du temps la famille est laissée sans protection, étiquetée "infidèle". Les biens sont confisqués et la veuve est laissée à la merci de la famille du mort ou sous la contrainte d'épouser un musulman.»

Ils peuvent être aussi complètement marginalisés et contraints à exécuter des tâches dégradantes pour vivre.

Selon le rapport de l'Index: «Les hommes de confession chrétienne sont plus enclins à la discrimination sociale puisqu'ils passent plus de temps [que les femmes] dans la vie publique.»

Dans ses recherches sur le terrain, Portes Ouvertes différencie la persécution selon les genres pour rendre visible la persécution des chrétiennes et apporter une aide appropriée à chaque personne persécutée pour sa foi.