26.10.2018 /
Chine
/ news

Chine: des lycéens forcés à renier leur foi

En Chine, plus de 300 lycéens chrétiens de la province du Zhejiang ont été obligés de remplir un formulaire affirmant qu'ils n'ont aucune religion.

Dans la province du Zhejiang en Chine, plus de 300 lycéens chrétiens ont été forcés à renier leur foi en étant obligés de remplir un formulaire indiquant qu'ils n'avaient pas de religion.

Deux écoles sont concernées. Dans la première, 199 élèves ont rempli le questionnaire. Un seul a refusé. Dans la seconde école, environ 100 élèves ont été forcés à inscrire la mention «sans religion».

Un formulaire suspect

Selon une source anonyme:

« Les enfants ont reçu en classe un questionnaire sur la foi, ce qui n'est pas normal. Il semble que cela s'inscrive dans la nouvelle tendance à identifier les chrétiens et à leur faire subir des pressions.»

Le Zhejiang est une province chinoise aussi appelée «Jérusalem de l'Orient» à cause de sa forte présence chrétienne. Ce recensement de jeunes chrétiens se déroule alors que depuis plusieurs mois, la Chine renforce les contrôles sur la pratique religieuse. Les activités chrétiennes y sont de plus en plus restreintes et surveillées. 

La nouvelle réglementation contre le christianisme

En février, la Chine a introduit des règlements révisés sur la religion qui interdisent notamment aux moins de 18 ans d'aller à l'église ou de recevoir une éducation religieuse. Selon le gouvernement, le bien de l'enfant est privilégié.

Dans le même temps, les chrétiens de la minorité ouïghoure de l'Ouest du pays subissent une double persécution. Ils sont arrêtés et envoyés dans des camps de rééducation ou des «centres de transformation mentale». Ils doivent abandonner leur langue et leur foi et déclarer leur allégeance au gouvernement chinois.