25.04.2022 /
Burkina Faso
/ news

Burkina Faso: une religieuse enlevée par un groupe armé

Une religieuse catholique américaine de 83 ans a été enlevée dans la région Centre-Nord du Burkina Faso.

Le 4 avril 2022, dans la province de Namentenga, Suellen Tennyson, religieuse américaine, a été enlevée par un groupe armé. On ne sait toujours pas où elle est détenue.

Un raid nocturne

Dans la nuit, un groupe armé dont on ignore l'identité, s'est attaqué à la communauté des sœurs de Sainte Croix à Yalgo. Théophile Naré, évêque du diocèse de Kaya a raconté à La Croix Afrique que les assaillants avaient vandalisé toutes les chambres et autres pièces communes. Ils ont également essayé de voler le véhicule de la communauté. Mais n'y parvenant pas, ils l'ont endommagé. Dans leur fuite, ils ont emmené avec eux Suellen, une des sœurs catholiques. Elle est américaine et âgée de 83 ans. Les 5 autres religieuses ont été épargnées et ont été mises en sécurité à Kaya, la ville la plus proche, située à plus de 100 km du lieu de l'attaque.

Une violence qui s'étend 

Ces dernières années, le Burkina Faso connaît une forte augmentation de la violence et des enlèvements perpétrés par les groupes djihadistes. La plupart des attaques ont lieu dans le Nord, Nord-Est du pays. Les chrétiens, qui représentent un peu moins de 25% de la population, sont pris pour cible dans les villages, dans les églises et sur leur lieu de travail.

Les familles et l'entourage musulmans rejettent ceux qui se convertissent au christianisme et essaient par la force de les obliger à renier leur foi. 

Devant cette insécurité croissante, les écoles ferment les unes après les autres. Près d'1,6 millions de personnes ont fui leur village. Des attaques similaires touchent également les pays limitrophes comme le Niger et le Mali mais aussi plus largement toute la région du Sahel.