23.11.2021 /
Ouzbékistan
Tadjikistan
Kazakhstan
/ news

Asie Centrale: un policier se convertit suite à la prière d'un enfant

La prière et le témoignage d’amour d’une petite fille ont touché le cœur endurci d’un policier en Asie Centrale.

Dana (pseudonyme) est la fille d'un pasteur clandestin d'Asie Centrale. Elle avait environ 9 ans, quand un soir, quelqu’un a frappé à la porte de sa maison. C’était un policier en uniforme...

Une prière déroutante

«Je cherche Monsieur X, est-ce qu'il habite ici?», a-t-il demandé. Dana lui a répondu: «Oui, c'est mon père. Il n'est pas à la maison. Mais je pense qu'il va revenir d'un moment à l'autre. Vous pouvez entrer et l'attendre, si vous le souhaitez.» Le policier a accepté. Mais le temps passait et le pasteur tardait à revenir.

Alors la jeune fille a proposé: «Il est temps de manger. Je peux préparer quelque chose pour vous et pour moi.» Et 20 minutes plus tard, Dana est revenue avec un repas. À la grande surprise de son invité, elle lui a annoncé: «J'ai l'habitude de prier pour ma nourriture. Est-ce que vous priez vous aussi avant de manger?» Le policier lui a répondu: «Eh bien, en fait… je ne prie pas vraiment pour la nourriture habituellement!»

Dana n’a pas été perturbée par la réponse de son invité. Elle a poursuivi avec toute la spontanéité d’une enfant de son âge:

«Oh, ça ne fait rien, je peux aussi prier pour votre nourriture !» 

Et elle a commencé à prier: «Père céleste. Merci de prendre soin de nous. Merci beaucoup pour cette nourriture qui est devant nous. Merci aussi, Seigneur, d'avoir amené cet homme bon dans notre maison. Bénis notre fraternité. Au nom de Jésus, Amen.»

Puis Dana et le policier ont commencé à manger. Mais l’homme était époustouflé par le témoignage d'amour de la fillette. Il en était totalement décontenancé…   

Un ennemi qui devient ami

À tel point que quand le pasteur a fini par rentrer, le policier s’est trouvé confronté à un dilemme. Sa mission était d'arrêter le père de Dana, qui avait tenu des réunions d'église illégales. Mais le témoignage de la petite fille l’avait bouleversé. Il s’est alors adressé au pasteur: «J'ai rencontré votre fille. Elle a été très gentille avec moi. Elle a même prié et m'a dit que j'étais un homme bon. Je sais que je ne suis pas du tout un homme bon.» Puis il a exprimé une demande surprenante:

«Votre Jésus, qui est-il? Quelle est votre foi? Pouvez-vous me l'expliquer?»

Le pasteur a répondu aux interrogations du policier. Et quelques minutes plus tard, l’homme qui était venu l’arrêter s’est exclamé: «Je veux suivre Jésus moi aussi!» Lui qui était un ennemi du Christ quelques instants plus tôt, était devenu son disciple. Ce miracle s'est produit il y a quelques années. Aujourd'hui, Dana a grandi, son papa est toujours pasteur et le policier est resté fidèle à Jésus.

L'Église d'Asie Centrale est confrontée à une forte persécution. Mais une histoire comme celle de Dana et de son invité est un signe d'espoir.