06.05.2022 /
Ouzbékistan
Turkménistan
Tadjikistan
Kazakhstan
/ news

Asie centrale: Une mère audacieuse au service de Dieu

Jumagul* est une mère de famille courageuse, dont la détermination et la foi transforment l’entourage et retentissent jusque dans la communauté musulmane. Un témoignage qui met à l’honneur toutes les mères que nous fêtons ce dimanche.

Jeune maman, Jumagul, renonce à ses études pour assumer les besoins de sa famille. Elle doit travailler dur, son mari alcoolique la bat et les problèmes s’accumulent. Elle témoigne: «À cause de toutes ces épreuves j’ai eu des soucis de santé.»

Convertie dans une église secrète

Des années plus tard, sa petite-fille lui propose de rencontrer ses amis dans un café, Jumagul entend parler de l’Évangile: «Je pleurais sans comprendre pourquoi, je ne comprenais pas les paroles de Dieu, je ne faisais que pleurer et j’ai commencé à me sentir mieux.» Le dimanche suivant, Jumagul décide de participer à une rencontre d’église clandestine. Son mari l’insulte pour l’en dissuader, mais elle est déterminée. 

Au fil des rencontres, Jumagul est transformée. Elle commence à prier pour son mari, lui pardonne et décide de se soumettre à lui malgré sa violence. 

Persévérante malgré les épreuves

Lorsque son mari est incarcéré, mère isolée, elle cumule le travail aux champs, l’éducation des enfants et la construction de leur maison. 

En raison de son alcoolisme, la santé de son mari décline. Il est hospitalisé et attend de mourir. Mais Jumagul et ses amis prient pour lui sans relâche et le visitent régulièrement: son état se stabilise. Sauvé, il donne sa vie à Jésus.

Unis au service de Dieu 

Après sa conversion, son mari commence lui aussi à fréquenter l’église secrète. Transformé, il demande à Jumagul de lui pardonner et arrête de boire. Elle témoigne: «Il me disait que nous avions perdu tellement de temps.» Ensemble, ils parcourent le pays pour visiter et encourager des frères et sœurs isolés. Ils vivent six années heureuses, puis son mari décède.

Témoin au sein de la communauté musulmane

Un jour, Jumagul ose inviter un proche à l’église, un fervent musulman qui souffre d’eczéma. Il accepte que l’on prie pour lui et il est guéri. Il revient à l’église, mais lorsque vient la pression, il retourne à la mosquée où sa foi chrétienne est découverte. Lors d’une prière, le Mollah menace: «Demandez-nous d’enterrer ces traîtres chrétiens: nous le ferons!» 

Oubliant sa peur, le jeune chrétien intervient et témoigne publiquement de sa guérison. Toute la communauté musulmane se rend au domicile de Jumagul. Audacieuse, elle ose partager sa foi et prie avec chacun. Mais au dehors, elle entend qu’on dit à ses enfants: «Votre mère est une traître.»

Elle subit des menaces à son tour et lorsque le Mollah veut la forcer à reconnaître qu’Allah est le seul Dieu, Jumagul résiste et rétorque: «Mon Dieu est vivant, je le sais, il m’a guérie et m’a donné une paix que je n’ai jamais connue auparavant. Voilà pourquoi je ne le rejetterai jamais. Puissiez-vous le rencontrer aussi!» 

* Nom d’emprunt