29.01.2019 /
Pakistan
/ news

Asia Bibi : la Cour suprême du Pakistan confirme l'acquittement

Asia Bibi est définitivement libre ! La Cour suprême pakistanaise vient de rejeter le recours contre son acquittement. La chrétienne avait été innocentée en octobre 2018 du crime de blasphème. Selon les journaux, il semblait qu'elle ait émigré avec son mari au Canada, où se trouvaient déjà ses filles. Mais les dernières nouvelles affirment qu'Asia Bibi est toujours au Pakistan.

La plus haute Cour de justice du Pakistan a rejeté la contestation de l'acquittement d'Asia Bibi. La chrétienne avait été innocentée en octobre dernier des accusations de blasphème qui pesaient sur elle. 

 

Pourra-t-elle quitter le pays? C'est la question que tout le monde se pose. Pour l'instant, Asia Bibi est toujours sous protection dans un lieu tenu secret. Islamabad, où s'est tenue ce matin l'audience de la Cour suprême, est en état d'alerte. De nombreux soldats ont été vus en train de patrouiller dans la ville.

 

Des chrétiens du Pakistan nous ont fait part de leur joie à l'annonce de cette décision: «Cela signifie qu'il est toujours possible pour un chrétien au Pakistan d'obtenir justice. Même si cela a pris beaucoup de temps, ça nous donne de l'espoir.»

Les chrétiens du Pakistan s'attendent à des réactions : «Il y aura des manifestations, mais nous avons bon espoir qu'elles ne seront pas aussi violentes qu'en octobre, car le gouvernement a arrêté beaucoup de dirigeants de ces manifestations. Ils sont toujours en prison. D'autres ont été arrêtés, mais ont été relâchés assez rapidement. Alors nous prions et espérons qu'il n'y aura pas de violence.»

 

Condamnée à mort en 2010

Aasiya Noreen (vrai nom d'Asia Bibi), mère de 5 enfants, a été condamnée à la peine de mort en 2010 après avoir été reconnue coupable d'avoir fait des commentaires désobligeants au sujet du prophète de l'islam, Mahomet, lors d’une dispute avec une femme musulmane. Elle a été innocentée le 31 octobre dernier, mais quelques jours plus tard, un appel de la décision d’acquittement a été déposé par M. Gulam Mustafa Chaudhry. 

L’annonce de la libération d’Asia Bibi le 31 octobre avait suscité des protestations à l'échelle nationale. Les groupes religieux extrémistes ont réagi à l'acquittement par des manifestations de masse, des blocus et des menaces qui ont paralysé le pays. Il y aurait eu des affrontements entre des manifestants et la police.

L'émigration au Canada remise en question

Selon les médias de vendredi dernier, Asia Bibi était réunie avec sa famille au Canada. Asia Bibi souhaitait depuis un certain temps pouvoir quitter le pays après son acquittement. Car malgré la décision positive du tribunal, les islamistes continuent de la menacer de mort. Toutefois, selon les informations parues dans les journaux, aucun départ n'a encore eu lieu.
 

La loi anti-blasphème en cause

La minorité chrétienne de ce pays est discriminée et subit une violente persécution. Elle est aussi particulièrement touchée par la loi anti-blasphème. Les chrétiens représentent environ 4% de la population totale, mais 12% des 691 cas de blasphème enregistrés en 2015 impliquent des chrétiens. La loi sur le blasphème entraîne de dramatiques situations et de graves manquements à la liberté d’expression et de religion.