26.02.2021 / Algérie / news

Trois chrétiens ont été condamnés pour blasphème, en janvier 2021 en Algérie. Ces arrestations injustifiées s’ajoutent aux difficultés pour les chrétiens de voir les lieux de cultes fermés durant le Covid-19 réouvrir leurs portes. Et rappellent le statut précaire des Églises dans le pays. En effet, sur les 13 églises fermées de force depuis 2018, seules 3 ont obtenu gain de cause auprès des autorités après avoir déposé plainte. Dans ce contexte hostile, les chrétiens algériens développent de nouvelles manières de vivre et témoigner de leur foi.

19.02.2021 / Myanmar / news

La récente prise de pouvoir par les militaires fait craindre de nouvelles restrictions pour les églises. Dans la région de Bago, des centaines de chrétiens ont déjà vus leurs habitations détruites et ont été contraints à fuir dans la jungle, malgré le froid.
Les liens entre l’armée et le mouvement bouddhiste radical sont connus. Cela explique que depuis des décennies, au Myanmar, les chrétiens sont régulièrement menacés par l'armée. Si ces faits restent cachés, c’est principalement en raison des endroits très reculés dans lesquels ils se déroulent.

12.02.2021 / Corée du Nord / news

Yeong Woo (pseudonyme), chrétien nord-coréen, a passé plusieurs années de sa vie en camp de travail forcé et en prison. Il avait déjà survécu à la torture, à la famine et à un premier séjour dans un camp de travail nord-coréen. Son corps était blessé, son esprit était sombre et son âme écrasée. Lorsqu’il rencontre un chrétien mourant dans le camp, il supplie: «Tu vas sûrement le sauver, Seigneur!» Mais son frère dans la foi meurt, ainsi que la foi de Yeong Woo en Dieu. Comment pourra-t-il se relever?

05.02.2021 / Malaisie / news

Dans un pays qui enchaîne les difficultés: pluies torrentielles, inondations et glissements de terrains, qui s’ajoutent aux conséquences de la pandémie Covid-19, l’espoir reste présent. Suite à un séminaire «Tenir ferme dans la tempête» organisé par Mikal (pseudonyme), un partenaire local de Portes Ouvertes, cinq personnes ont décidé de se faire baptiser. Un encouragement puissant pour toute l’Église. Et un encouragement à mettre davantage de personnes en contact avec la Bible.

29.01.2021 / Chine / news

En Chine, l’accès à la Bible est de plus en plus contrôlé. En 2018, le gouvernement chinois a interdit la vente de Bible en ligne: depuis lors, seules les «Églises agréées par l’État sont autorisées à en vendre dans leurs librairies. Mais plusieurs hommes d’affaires chrétiens se sont lancés dans la vente de lecteurs de bibles audio, disponibles sur internet.  Elles sont devenues la nouvelle cible du régime. Et ceux qui les vendent risquent plusieurs années d’emprisonnement.