15.10.2021 / Laos / news

Soy* a été emprisonnée lorsqu’elle avait à peine 14 ans, ce qui est illégal au Laos. Après sa libération, elle a subi rejet et harcèlement de la part des membres du village reculé auquel elle appartenait. À un point tel qu’elle a dû fuir en ville pour poursuivre ses études. 

Soy était sous l’emprise d’un mauvais esprit. C’est son mal-être qui l’a poussée à chercher un moyen d’en être libre. Elle devient chrétienne suite au témoignage de son cousin, qui lui assure que si elle accepte de suivre Jésus-Christ, elle sera pardonnée de ses péchés et délivrée de l’esprit mauvais. 

08.10.2021 / Malaisie / news

Les observateurs mettent en garde des conséquences possibles pour les chrétiens et les autres non-musulmans. 

En Malaisie, un amendement à la loi annoncé inquiète grandement les chrétiens et les autres minorités religieuses. Le projet présenté par le gouvernement accorderait à la charia (loi islamique) plus d’influence sur les lois en vigueur et leur application. Des conséquences importantes en découleraient, notamment pour les chrétiens d’origine musulmane. 

30 ans de prison pour apostasie?  

L'amendement RUU355 en question a été annoncé récemment, en même temps...

04.10.2021 / news

Harcelés, marginalisés, emprisonnés – tel est le sort de ceux qui choisissent une vie nouvelle avec Jésus dans les tribus du Laos. C’est aussi ce qui est arrivé à trois chrétiens de la tribu Akha, dans le nord du pays. Une équipe de Portes Ouvertes leur a rendu visite.

01.10.2021 / Turquie /, Colombie / news

Environ 300 personnes ont participé à la journée de Portes Ouvertes, dont l’invité principal était Andrew Brunson, pasteur américain missionnaire en Turquie, emprisonné entre 2016 et 2018 au motif de fausses accusations de terrorisme. Il a partagé avec le public la manière dont Dieu l’a amené à se consacrer pleinement à Lui, alors qu’il faisait face à son silence et à la peur, durant son emprisonnement. Les autres conférenciers étaient le couple colombien Enrique et Estella, ainsi qu’Hélène Fisher, spécialiste de la recherche sur la persécution différenciée homme/femme. 

24.09.2021 / Syrie / news

Nazek Shehadeh, 67 ans, originaire d'Irbin, en Syrie, a perdu sa maison et son emploi. Elle a été obligée de fuir vers une autre ville où son mari est tombé malade de dépression. Mais Nazek a gardé espoir, et lorsque sa ville a été libérée, elle y a ouvert une boutique qui loue des robes de fête. Elle est l’une des bénéficiaires des 1734 projets menés par les partenaires de Portes Ouvertes entre 2019 et 2020 en Syrie.