Qu'est-ce que l'Index

Portes Ouvertes publie chaque année l'Index mondial de persécution (Index), un classement des 50 pays où les chrétiens subissent les persécutions et les discriminations les plus sévères en raison de leur foi.

La persécution s’est encore aggravée partout dans le monde au cours de la période de référence 2022, atteignant son niveau le plus haut depuis sa création il y a près de 30 ans. L’Index fournit les informations fiables dont vous avez besoin pour vous engager concrètement en faveur des chrétiens persécutés.

Index mondial de persécution 2022

Seuls, mais pas abandonnés

Projet Index Top 10

Soutenez les chrétiens courageux dans les endroits les plus dangereux du monde!

Prière Afghanistan

Accompagnez nos frères et sœurs dans le pays où la persécution est la plus forte!

Mappemonde

Saisissez l'ampleur de la persécution des chrétiens et attirez l'attention sur la situation

Retrouvez d'autres reportages vidéo d’actualité sur notre chaîne YouTube.

 

En cliquant sur le nom d'un pays, vous accéderez au profil de ce pays et trouverez des informations détaillées sur la situation de persécution.

Télécharger le classement de l’Index mondial de persécution 2022 en format PDF.

  

  Pays  

TOTAL    

  01  

  Afghanistan  

  98  

  02  

  Corée du Nord  

  96  

  03  

  Somalie  

  91  

  04  

  Libye  

  91  

  05  

  Yémen  

  88  

  06  

  Erythrée  

  88  

  07  

  Nigeria  

  87  

  08  

  Pakistan  

  87  

  09  

  Iran  

  85  

  10  

  Inde  

  82  

  11  

  Arabie saoudite  

  81  

  12  

  Birmanie (Myanmar)  

  79  

  13  

  Soudan  

  79  

  14  

  Irak  

  78  

  15  

  Syrie  

  78  

  16  

  Maldives  

  77  

  17  

  Chine  

  76  

  18  

  Qatar  

  74  

  19  

  Vietnam  

  71  

  20  

  Egypte  

  71  

  21  

  Ouzbékistan  

  71  

  22  

  Algérie  

  71  

  23  

  Mauritanie  

  70  

  24  

  Mali  

  70  

  25  

  Turkménistan  

  69  

  26  

  Laos  

  69  

  27  

  Maroc  

  69  

  28  

  Indonésie  

  68  

  29  

  Bangladesh  

  68  

  30  

  Colombie  

  68  

  31  

  Rép. centrafricaine  

  68  

  32  

  Burkina Faso  

  68  

  33  

  Niger  

  68  

  34  

  Bhoutan  

  67  

  35  

  Tunisie  

  66  

  36  

  Oman  

  66  

  37  

  Cuba  

  66  

  38  

  Ethiopie  

  66  

  39  

  Jordanie  

  66  

  40  

  Congo (RDC)  

  66  

  41  

  Mozambique  

  65  

  42  

  Turquie  

  65  

  43  

  Mexique  

  65  

  44  

  Cameroun  

  65  

  45  

  Tadjikistan  

  65  

  46  

  Brunei  

  64  

  47  

  Kazakhstan  

  64  

  48  

  Népal  

  64  

  49  

  Koweït  

  64  

  50  

  Malaisie  

  63  

Plus de 360 millions de chrétiens subissent un niveau élevé de persécution et de discrimination à cause de leur foi. Nos analystes ont regroupé en trois chapitres les principales tendances mondiales actuelles dans la persécution des chrétiens

Télécharger les principales tendances de l’Index mondial de persécution 2022 en format PDF

L'Index mondial de persécution mesure les conditions qui mènent à la persécution dans cinq sphères de la vie, ainsi que les actes de violence commis contre les chrétiens et les églises. Dans cet article, vous trouverez les statistiques dans les différentes catégories de violence.

Télécharger les statistiques sur la violence en format PDF.

 

 

La liberté de religion est clairement définie dans l'article 18 de la Déclaration universelle des droits de l'homme. En revanche, il n'existe pas de définition universellement reconnue de la persécution. Comment est définie la persécution chez Portes Ouvertes et pourquoi?

Télécharger l’article sur la persécution et les droits de l’homme en format PDF.

Le classement de l’Index mondial de persécution (Index) est le résultat d’un travail très méticuleux et consciencieux qui fournit des informations provenant de sources très différentes. La méthodologie a été complètement revue en 2012.

Télécharger la méthodologie de l’Index mondial de persécution en format PDF.

21

Tous les pouvoirs sont concentrés dans les mains du président. À la tête du pays depuis 2016, le président Mirziyoyev poursuit la politique répressive menée par l’ancien dirigeant Karimov. Tout mouvement d’opposition et média indépendant est interdit. La liberté de religion et de conviction est inscrite dans la Constitution mais dans les faits, elle n’existe pas.

22

Les chrétiens ne représentent qu’un infime pourcentage de la population algérienne mais ils sont confrontés à des obstacles croissants en matière de liberté religieuse. Les lois régissant le culte non musulman interdisent tout ce qui pourrait « ébranler la foi d’un musulman » ou être utilisé comme « un moyen de séduction visant à convertir un musulman à une autre religion. »

23

La République Islamique de Mauritanie abrite, dans les régions frontalières orientales du pays, des groupes extrémistes violents tels Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) et le Mouvement pour l’Unicité et le Jihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO). Le christianisme est considéré comme une influence occidentale condamnable et l’hostilité du gouvernement envers les chrétiens, en particulier les convertis, est forte.

24

Lorsque des groupes islamiques radicaux ont pris le contrôle du Nord du pays en 2012, les églises ont été incendiées et les chrétiens ont dû fuir. Ces événements affectent encore les chrétiens qui ont perdu leurs maisons et dont les églises ont été détruites. Ceux qui sont retournés dans le Nord sous la protection de la police, vivent toujours sous la menace d’attaques.

25

Le Turkménistan continue de considérer les libertés religieuses comme facultatives et le gouvernement réprime tout ce qu’il perçoit comme une menace pour son pouvoir, y compris les expressions du christianisme que les dirigeants estiment ne pas pouvoir contrôler. Même les églises orthodoxes russes et apostoliques arméniennes peuvent faire l’objet d’une surveillance lors des services du dimanche.

26

Le pays est dirigé par le parti communiste et, par conséquent, la religion est une chose que les autorités considèrent comme hostile et devant être contrôlée. Alors que le bouddhisme est accepté comme faisant partie du patrimoine du pays, le christianisme est considéré comme étranger, lié aux valeurs occidentales et ennemi du communisme, surtout dans les zones rurales.

27

L’Islam est la religion officielle de l’État et 99 % de la population marocaine est musulmane (principalement sunnite), avec des communautés historiquement importantes de juifs et de chrétiens en déclin significatif depuis le milieu du XXe siècle. La plupart des convertis au Maroc vivent dans des zones urbaines, où il est plus facile d’échapper à la pression familiale et communautaire.

28

La persécution des chrétiens en Indonésie s’est aggravée ces dernières années. Trois attaques contre des chrétiens ont eu lieu en l’espace de six mois entre 2020 et 2021, tuant huit croyants, tandis que la société indonésienne a pris un caractère islamique plus conservateur, exerçant une pression supplémentaire sur les chrétiens.

29

Depuis 2015, le gouvernement a pris des mesures à caractère autoritaire : principaux opposants arrêtés, faussement accusés, condamnés. Il limite la liberté d’expression et contrôle étroitement la société civile. Les forces de sécurité ont recours aux disparitions et arrestations arbitraires. Le gouvernement a du mal à lutter contre les islamistes radicaux qui se renforcent. Les chrétiens représentent une infime minorité au Bangladesh. Les convertis subissent la pression des groupes islamiques radicaux et la société. Ils sont confrontés à de nombreuses attaques. Après la prise de pouvoir des talibans en Afghanistan en août 2021, les réseaux sociaux du Bangladesh ont été inondés de posts dithyrambiques à l’égard du régime islamique taliban.

30

Les chrétiens sont persécutés à la fois par les organisations criminelles, les groupes indigènes mais aussi par la société. En raison de la montée d’un laïcisme radical, l’intolérance monte à l’égard des opinions chrétiennes, notamment sur les questions concernant la vie, la famille, le mariage et la liberté religieuse. Les chrétiens qui s’expriment en public sont parfois pris pour cible, et accusés de tenir des discours de haine.