Irak

Rang à l’index mondial: 18

Comment se présente la persécution en Irak ?

Les chrétiens irakiens sont victimes de discrimination, de harcèlement et de persécution violente, sans protection de l'État. Un très grand nombre de chrétiens ont été chassés de leurs villes et villages en 2014, lorsque l’État islamique (EI) a tenté d'établir un califat islamique dans le nord du pays, et beaucoup ne sont toujours pas rentrés chez eux.  
  
L'Irak abrite un certain nombre d'églises orthodoxes et catholiques traditionnelles, mais toutes sont gravement touchées par l'intolérance, la discrimination et la persécution de la part des dirigeants locaux, des autorités gouvernementales et des groupes extrémistes islamiques. Dans le centre et le sud de l'Irak, de nombreux chrétiens choisissent de ne pas afficher leur foi en public pour éviter le harcèlement ou la discrimination au travail, à l'université ou lorsqu'ils tentent de franchir des postes de contrôle. Dans la région des plaines de Ninive, des responsables d'église ont été enlevés par le passé; ceux qui s'élèvent contre les milices locales ou les dirigeants politiques sont particulièrement en danger.  
  
Les croyants d'origine musulmane subissent une pression intense de la part de leur famille, des chefs de clan et des communautés, ce qui peut les conduire à être expulsés de la famille, à perdre les moyens financiers nécessaires pour se marier ou à être forcés au divorce et à perdre leur héritage et le droit de visite de leurs enfants. Ils peuvent être arrêtés et poursuivis dans le cadre des lois sur le blasphème, s'ils sont accusés d'essayer de convertir des musulmans. Il n'est pas surprenant que certains choisissent de garder leur nouvelle foi secrète.  

Qui est le plus exposé à la persécution ?

Les chrétiens qui se convertissent depuis un milieu musulman sont les plus persécutés. Cette situation est traditionnellement plus fréquente dans les régions arabes que dans les régions kurdes, mais l'influence de l'islam conservateur augmente dans tout le pays. 

Faites connaissance avec Fadi*  

«Le christianisme s’est implanté en Irak depuis les tous premiers siècles après Jésus-Christ. Notre présence dans ce pays est importante!» 

Fadi (prénom d’emprunt), un responsable d'église parlant de l’exil et de l'émigration des chrétiens irakiens 

Qu'est-ce qui a changé depuis l'année dernière ?

Bien que l'Irak ait perdu quatre places sur l'Index mondial de persécution, la situation des chrétiens du pays ne s'est pas améliorée de manière significative. On signale moins d'incidents violents - comme des églises fermées de force ou attaquées - mais cela ne signifie pas que les services religieux peuvent se poursuivre sans être perturbés partout dans le pays. Par exemple, dans le nord de l'Irak, les services religieux n'ont pas pu avoir lieu depuis plus d'un an en raison des bombardements turcs.  
  
Au cours de l'année écoulée, des dizaines de chrétiens ont subi des violences physiques et/ou ont été contraints de quitter leur domicile, et de nombreux chrétiens enlevés sont toujours disparus. Un chrétien a été tué pour des raisons liées à sa foi, et de nombreux rapports font état de dommages ou de confiscations de maisons et d'entreprises de chrétiens.  

Que fait Portes Ouvertes pour aider les chrétiens en Irak ?

Les partenaires locaux de Portes Ouvertes renforcent l'église en Irak en proposant des formations, des soins aux traumatisés, des Bibles et des livres chrétiens, des projets de subsistance et des microcrédits, une aide à la reconstruction des maisons et des églises, et des secours en cas de crise. 

Une prière pour l’Irak  

Père céleste, nous prions pour ta force pour nos frères et sœurs en Irak qui sont constamment traités comme un problème honteux ; qu'ils connaissent toujours leur vraie valeur et ton grand amour. Nous te prions de protéger leurs droits et d'inciter le gouvernement à faire davantage pour permettre un retour en toute sécurité des personnes déplacées par la guerre. Nous te prions de retenir les extrémistes violents, et nous demandons que la paix permanente vienne enfin en Irak. Amen. 

Map thumbnail
Niveau de persécution

Très élevé



Moteur de persécution
  • Extrémisme islamique
  • Totalitarisme ou paranoïa dictatoriale
  • Système clanique totalitaire
  • Corruption et criminalité organisée
  • Supériorité ecclésiastique

Population de chrétiens
164'000 (0,4 %)

Religion principale
Islam

Gouvernement
Démocratie parlementaire

Dirigeant
Président Barham Salih

Soutenir le programme
Voir le programme
Actualité
Irak | 02 décembre 2022
Actualité
Irak | 01 décembre 2022
Notre site utilise des cookies

Sauvegarder

Nous utilisons des cookies essentiels et d'autres technologies sur notre site Web, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience de l’utilisateur. Ils sont notamment utilisés pour vous offrir une possibilité de don sécurisé et pour une évaluation anonyme des accès à notre site. En outre, ils nous permettent de partager nos vidéos YouTube sur le site. Selon la fonction, des données sont alors transmises à des tiers et traitées par ces derniers. Vous trouverez plus de détails sur l'utilisation de vos données dans notre Déclaration de protection des données. Vous pouvez à tout moment révoquer ou modifier votre choix.

Accepter tous les cookies
 
Accepter la sélection