01.11.2019 /
Chine
/ news

La puissance de la prière

Le pasteur Timothy* a plus de 70 ans. Récemment, il a été convoqué au poste de police pour un «entretien», qui s’est mué cependant en arrestation, menaces et interrogatoire. «Je me suis agenouillé dans ma cellule et j’ai prié. Ils m’ont interdit de prier, mais j’ai dit que j’étais chrétien depuis de longues années et ne pouvais pas m’en empêcher.»

Pendant l’interrogatoire, Timothée était rempli de la paix de Dieu. Les policiers ont été si impressionnés par sa confiance qu’ils l’ont finalement laissé partir.
La persécution n’a rien de nouveau pour Timothy. Il se souvient de la «lutte des classes», de la peur, de la violence, des emprisonnements et même des exécutions de chrétiens pendant la Révolution culturelle de Mao. L’épuration actuelle n’est pas comparable aux années 1960 et 1970, mais les expériences apprises à cette époque restent importantes pour l’Eglise – en particulier sur la puissance de la prière.

«Dès que la persécution arrive, nous prions. Dieu est si fidèle. Il nous répond toujours, parfois même de manière inattendue. Une fois, ils étaient venus pour abattre une croix et nous avons prié. Soudain, il y a eu une explosion à proximité et ils ont dû s’y rendre. Une autre fois, ils ont envoyé une grue, mais elle est tombée en panne deux fois en chemin. Cela n’était jamais arrivé!» Timothy rit. Il voit l’accroissement de la persécution comme un signe que son église fait quelque chose de juste.

«Nous n’acceptons aucun compromis sur la Parole de Dieu, mais nous sommes des citoyens exemplaires! Nous aimons Jésus, mais nous aimons aussi notre pays et nous observons la loi. Les gens nous respectent tellement qu’ils nous écoutent nous plutôt que le gouvernement. Il y a quelques années, nous n’étions qu’une poignée de croyants, maintenant nous sommes quelques milliers. Le gouvernement s’en inquiète.»

Portes Ouvertes collabore avec le pasteur Timothy depuis de nombreuses années. Nous avons aidé les églises de son réseau en leur livrant des bibles, en organisant des formations, des camps pour les jeunes, et nous avons souvent soutenu leurs responsables quand ils subissaient des pressions.

«Notre croissance est due en partie à vos formations, que nous dispensons dans les églises de toute la région. Nos responsables ont une maturité et une compréhension de la Parole de Dieu que nous n’avions jamais connues auparavant. Je remercie Dieu pour vous tous.» /

*Nom d’emprunt


» Portes Ouvertes est un ami formidable pour nous. Je ne vous remercierai jamais assez pour l’aide que vous nous avez apportée depuis des années, surtout quand les choses étaient difficiles.
Pasteur Timothy

Tiré du magazine de novembre 2019