09.11.2018 /
Pakistan
/ news

Pakistan: Libération d'Asia Bibi, les chrétiens demandent la prière

L’acquittement d’Asia Bibi a déchaîné les passions au Pakistan. Une nouvelle vague de violence risque de secouer le pays après sa libération.

Après son acquittement par la Cour suprême la semaine dernière, Asia Bibi a été libérée dans la nuit de mercredi à jeudi. Elle se trouverait toujours dans le pays selon Muhammad Faisal, porte-parole du ministère des Affaires étrangères pakistanais. La situation reste cependant confuse et incertaine.

Nos partenaires sur place nous ont fait part de leurs préoccupations et nous demandent instamment de prier en ces jours troublés: «Les manifestants sont redescendus dans la rue. Nous craignons que les actes de violence se multiplient encore vendredi, attisés par le discours des extrémistes. Il n’est pas exclu que les chrétiens doivent s'attendre à de nouvelles attaques.»

L’extrémisme islamique est très présent et actif au Pakistan. Les lois sur le blasphème, sujet provoquant des réactions très violentes des religieux les plus fanatiques, reste une épée de Damoclès pour les minorités religieuses. En cas de rumeur de blasphème, les foules s’en prennent systématiquement aux chrétiens. Si les églises historiques bénéficient d’une relative liberté, elles continuent d’être la cible d’attentats et les responsables reçoivent régulièrement des menaces de mort. Les chrétiens sont souvent discriminés, paupérisés et marginalisés socialement, parfois contraints à des travaux forcés.