13.01.2022 /
Nigeria
/ projet

AIDE POUR LES COMMUNAUTÉS VILLAGEOISES MARGINALISÉES

L'espoir d'un avenir meilleur est extrêmement important pour les chrétiens persécutés. Par le biais de «Nigeria Challenge», nous soutenons la construction d'écoles, de cliniques et de puits d'eau potable pour des communautés villageoises chrétiennes marginalisées dans le nord du Nigeria.

Les chrétiens des États du nord du Nigeria sont isolés et fortement persécutés. Les villages chrétiens sont délibérément exclus des prestations de service de l'État.

Portes Ouvertes est actif dans cette région depuis la fin des années 1980. En partenariat avec l'église locale et grâce au soutien fidèle de nos donateurs, Portes Ouvertes a lancé il y a quelques années un vaste programme pour renforcer l'Église. Le programme de développement holistique destiné aux communautés villageoises chrétiennes marginalisées en est un élément important. En construisant des infrastructures telles que des écoles et des cliniques, nous favorisons l'accès à l'éducation, à l'aide médicale et à l'eau potable dans les villages isolés. Nous organisons des cours d'accompagnement pour les enseignants et d’autres villageois, ainsi que des formations à l’entreprenariat pour créer de petites entreprises.

La communauté villageoise est impliquée à chaque étape du projet et responsabilisée : elle doit par exemple acquérir le terrain qui servira à la construction. Un comité composé de collaborateurs de l'église locale et de la communauté villageoise supervise les travaux.

Entre 2005 et 2017, Portes Ouvertes a contribué à la construction et à la rénovation de 16 écoles dans les États du nord, où la charia est appliquée. Depuis 2018, au moins 10 communautés villageoises bénéficient chaque année d'écoles, de cliniques et de puits d'eau potable.

En 2021, dans le nord du Nigeria
  • 8 écoles ont été construites ou agrandies, avec au moins trois salles de classe par école ainsi que des bureaux
  • 3 cliniques villageoises ont été construites et équipées d'appareils médicaux
  • 10 puits d'eau potable ont été creusés

En 2022, ce sont 10'300 chrétiens qui bénéficieront de nouvelles infrastructure dans de nombreux villages du nord du Nigeria, dont 3’000 grâce au soutien direct venant de la Suisse.

Budget 2022: CHF 178'000 (Objectif Suisse) 

 

L’infrastructure coûte en moyenne CHF 60 par bénéficiaire.

 

 

 

178'000
Budget Suisse (CHF)
Infrastructure: CHF 60.- / bénéficiaire