Événements passés

événements à venir

du 05.05.2021 au 09.05.2021

Shamiram est l'épouse du pasteur ­Victor Bet-Tamraz et mère de deux enfants adultes. Elle et son mari étaient en charge de l’Église pentecôtiste assyrienne de Téhéran, fermée par les autorités en 2009.  Leur «méfait»: tenir des cultes en farsi, la langue comprise des jeunes et surtout de la grande majorité de leurs contemporains musulmans. Une fois leur église fermée, ils ont poursuivi leur ministère auprès de groupes clandestins disséminés dans les maisons.

Condamnée à cinq ans de prison, Shamiram a quitté l’Iran en compagnie de son mari en 2020, juste avant que la peine devienne exécutoire. Elle nous fait part de la réalité des harcèlements, des souffrances et des ­victoires qu'elle a vécus en Iran.

du 04.03.2021 au 06.05.2021

Le cours «Résister d’une foi ferme!» a pour objectif d’aider les églises et leurs responsa­bles à développer une compréhension plus profonde et plus large des aspects bibliques, historiques et culturels du combat de l’Eglise de Jésus face à la persécution. Il s’agit de mieux préparer les croyants individuellement, ainsi que l’Eglise de Jésus dans son ensemble, à appréhender les défis de la vie de disciple, du service et du ministère chrétien ­aujourd’hui dans les développements régionaux et globaux à venir.

du 08.11.2020 au 15.11.2020

Le prochain Dimanche de l'Eglise Persécutée aura lieu les 8 et 15 novembre 2020.

Nous nous concentrerons sur les trois pays suivants: l'Algérie, le Pakistan et Cuba.

du 30.10.2020 au 14.11.2020

«RÉSISTER d’une foi ferme!»

Expériences et leçons de l’Eglise persécutée hier et aujourd’hui pour le monde qui vient

Le cours «Résister d’une foi ferme!» a pour objectif d’aider les églises et leurs responsa­bles à développer une compréhension plus profonde et plus large des aspects bibliques, historiques et culturels du combat de l’Eglise de Jésus face à la persécution.

26.09.2020

L’édition 2020 de la journée annuelle de Portes Ouvertes a eu lieu samedi 26 septembre à Yverdon. 300 personnes ont pu y participer, sur inscription.

Chaque dernier samedi de septembre, Portes Ouvertes invite plusieurs conférenciers et témoins de la persécution religieuse à partager leur réalité avec les chrétiens de Suisse romande. Dans le but de leur permettre de s’informer de la situation de l’église dans d’autres parties du monde et de prier pour elle.