Cette page présente d’abord des sujets de prière spécifiques mensuels et, plus bas, des sujets de prières plus généraux.

Juin 2022
  • Nous remercions Dieu pour de nouveaux succès dans notre travail en Irak. Nos partenaires locaux construisent la confiance et préparent les bases nécessaires pour soutenir les chrétiens et le christianisme en Irak.
    Que Dieu leur donne sagesse et force pour surmonter tous les défis.
  • Notre partenaire local tente de lancer un ministère auprès des jeunes à Bagdad.
    Prions pour qu’il reçoive la sagesse, le courage et la patience face aux défis qui l’attendent. Dieu connaît les besoins de la jeunesse chrétienne en Irak.
Mai 2022
  • Continuons à prier pour les chrétiens de la plaine de Ninive qui sont revenus reconstruire leurs villages détruits. La situation sécuritaire dans la région reste instable à cause de la présence de milices. Cela augmente les risques de conflits et d’attaques contre les minorités.
    Prions pour les nouveaux projets de nos partenaires locaux, dont une école d’accompagnement pastoral qui forme des individus et des groupes.
  • De septembre 2021 à mai 2023, les étudiants suivront des cours sur la psychopathologie, la relation d’aide, la guérison des traumatismes, les relations, le soutien aux couples et familles et bien d’autres sujets.
Janvier 2022
  • Un de nos partenaires a ouvert un institut qui prépare des individus et des groupes à apporter des soins pastoraux et des conseils aux personnes dans le besoin. Entre septembre 2021 et mai 2023, les étudiants seront formés à la psychopathologie, au traitement des traumatismes et à l’accompagnement spirituel.
    Puisse cet institut devenir une bénédiction pour beaucoup.
Décembre 2021
  • Les cas majeurs de persécution, comme l’invasion de l’Irak du Nord par l’État islamique, ont un fort impact traumatique sur les enfants.
    Certains deviennent très craintifs et se replient sur eux-mêmes, tandis que d’autres se montrent agressifs. Prions pour que nos partenaires puissent aider ces enfants à surmonter leur traumatisme.
  • Prions pour tous ceux qui ont perdu des êtres chers à cause de l’ÉI.
    Le coup est particulièrement dur pour les enfants qui ont perdu un parent, comme Rafif, dont le père a été tué avant sa naissance. Que l’amour de Dieu le Père les entoure.
Septembre 2021
  • Certains des chrétiens enlevés par l’État islamique sont peut-être encore en vie.
    Prions pour Ayoub*, capturé à l’âge de 14 ans. Il semble qu’il ait été placé dans une famille musulmane qui l’emmène chaque jour à la mosquée. Que Dieu soit près de lui et que Jésus continue à vivre dans son cœur.
  • Les chrétiens irakiens commencent à parler des membres de leur famille qui ont disparu lors de l’invasion de l’État islamique en 2014.
    Beaucoup ont gardé le silence, par honte et par crainte de représailles de l’ÉI, comme Sana (Mag, 09/21, p. 9). Prions pour elle et pour tous ceux qui n’ont pas reçu un accompagnement adéquat pour leur traumatisme.
  • Les personnes libérées de la captivité de l’ÉI ont besoin de nos prières, en particulier les femmes qui ont été exploitées comme esclaves sexuelles.
    Ces personnes luttent contre le trauma et la honte. «Hors d’Irak, les gens ont appris comment l’ÉI traitait les Yézidis. Ce n’est que justice, car ils ont souffert encore plus [de la haine de l’ÉI]. Mais l’ÉI a également enlevé de nombreux chrétiens», déclare le père Ammar.
  • Remercions Dieu pour le précieux travail des nombreux enseignants de la Bible en Irak, soutenus par le partenaire local de Portes Ouvertes.
    Sabah, enseignant biblique, dit: «Ma vision, c’est de construire l’unité entre les confessions et d’encourager les enfants à lire la Bible afin qu’ils deviennent forts dans leur foi.» Prions pour que son travail et celui de son fils Miron portent beaucoup de fruit.
  • Plus de 10 jeunes chrétiens d’Irak ont terminé un programme de formation d’une année en advocacy.
    Ils travaillent maintenant à des campagnes locales de sensibilisation aux violations des droits humains et à la discrimination. Prions pour que ces campagnes aient un grand effet.
Avril 2021
  • Le chaos de ces dernières années a conduit à un renforcement de l’esprit tribal dans la société ; les chrétiens, qui ne sont soutenus par aucune tribu, sont devenus ainsi le maillon faible. En conséquence, surtout dans la capitale Bagdad, les biens des chrétiens sont souvent confisqués car les chrétiens ne peuvent pas prendre le risque de porter plainte. Prions pour les chrétiens victimes de ces vols.
Mars 2021
  • Prions pour la campagne que notre équipe d’advocacy et des activistes chrétiens irakiens ont lancée l’année dernière. Il s’agit de communiquer aux autorités irakiennes les défis et les problèmes que rencontrent les chrétiens, afin que ceux-ci puissent mener une vie meilleure et plus paisible en Irak.
  • Gardons dans nos prières le père Daniel, qui organise avec nos partenaires locaux un cours pour futurs responsables. À Kirkouk, il forme un groupe de jeunes bénévoles afin que davantage de jeunes responsables soient préparés à servir dans leurs communautés.
Février 2021
  • Les chrétiens d’Irak continuent à lutter pour leur survie et ont besoin de nos prières. Le pasteur Karam Shamasha est convaincu que les chrétiens d’Irak doivent rester dans leur pays. « Nous avons la responsabilité de montrer par notre foi, notre amour et notre sérénité qu’il existe des moyens de vivre au-delà de la violence et de la guerre. »
Janvier 2021
  • Chaque année, en septembre, les chrétiens en Irak célèbrent le « Jour de la Croix ». Le père Ammar, de Karakosh, explique : « Nous célébrons ce jour depuis des siècles. La Croix nous rappelle la victoire de Jésus sur la mort et la douleur. Un jour, nous serons libérés de toute notre douleur et nous serons unis à Jésus. » Puisse la Croix rappeler toujours cette vérité aux chrétiens.
  • Steven, un chrétien irakien, a un message pour les chrétiens du monde : « Nous, les chrétiens irakiens, devons rester ici pour témoigner de la force du Christ. Nous avons besoin des prières des chrétiens du monde entier. Nous sommes les habitants d’origine de ce pays. »

* Noms d'emprunt