08.06.2007 /
Sri Lanka
/ news

Trois chrétiens accusés par un moine bouddhiste

Au Sri Lanka, les autorités bouddhistes s'opposent régulièrement aux chrétiens. Entre 2002 et 2006, l'Alliance évangélique du Sri Lanka a d'ailleurs enregistré pas moins de 160 attaques ! Cette fois-ci, un moine bouddhiste a accusé trois chrétiens d'avoir détruit des statues de Bouddha. Ils ont été arrêtés le 27 mai dernier. Un des prisonniers, le pasteur Suresh Ramachandran, a été libéré le lendemain, car il avait un solide alibi. Ce n'est pas le cas des deux autres, même s'ils clament leur innocence. A l'annonce de ces arrestations, une foule en colère s'est regroupée devant le collège de théologie du Mont Carmel, dans le district de Kandy, au centre du pays où travaillent les trois chrétiens. La police a dû intervenir pour assurer la sécurité des professeurs et des étudiants. Suresh Ramachandran, le pasteur qui a été libéré, a reçu des menaces. La police lui a conseillé d'être prudent. Depuis 2002, les moines bouddhistes tentent de faire passer une loi anticonversion, mais la reprise du conflit entre le gouvernement et les Tigres tamouls a freiné ce processus. Le Sri Lanka compte 8% de chrétiens sur une population de 20,2 millions d'habitants. Sujets de prière:

Prions pour les deux chrétiens arrêtés, le pasteur Selvarajah et Stephen Thomas qui doivent être entendus demain 7 juin par la justice. Prions pour le pasteur libéré, Suresh Ramachandran, qui est aussi le principal du collège de théologie. Prions pour la sécurité des professeurs et des étudiants du collège.