05.07.2020 /
Syrie
/ news

Syrie: les chrétiens souffrent sous l'occupation turque

Depuis que l'armée turque occupe le Nord-Est de la Syrie, la situation des chrétiens et des autres minorités s'est fortement dégradée.

Meurtres, disparitions, enlèvements, viols, détentions arbitraires, conversions forcées, extorsion de fonds sous forme de rançon dont les sommes sont exhorbitantes… Amy Austin Holmes, professeure à l'université américaine du Caire, tire la sonnette d'alarme:  «Les lieux de culte des chrétiens sont détruits, dégradés, pillés, leurs cimetières démolis ou vandalisés.»

Elle a alerté la Commission Américaine sur la Liberté Religieuse Internationale sur le calvaire que vivent les chrétiens et les autres minorités religieuses depuis que l'armée turque est arrivée dans le Nord de la Syrie en octobre 2019. Elle s'est elle-même rendue plusieurs fois sur place entre 2015 et 2019 et elle a pu voir combien la situation s'est drastiquement dégradée. 

Islamisation de la région

Ce sont les forces démocratiques syriennes, menées par les Kurdes qui avaient chassé les combattants du groupe État Islamique de la région. Avec l'aide des États-Unis, elles avaient établi une administration relativement stable permettant aux chrétiens et aux autres minorités de reconstruire leur vie. 

Avec le départ des troupes américaines du pays, l'armée nationale syrienne, aidée de l'armée turque a chassé les Kurdes pour prendre leur place. Elle essaie de démanteler l'arsenal juridique qui garantit l'égalité religieuse, la liberté religieuse et l'égalité entre les sexes qui prévalait jusqu'ici. On craint également une islamisation de la région avec l'arrivée programmée par les Turcs de 2 millions de réfugiés syriens sunnites qui menaceraient la présence kurde et chrétienne.