01.09.2017 /
Kenya
/ news

Kenya: Assassinés pour leur foi

Une attaque meurtrière sur des chrétiens a eu lieu le 18 août passé dans la province côtière de Lamu, à l'est du Kenya. Quatre hommes ont été assassinés. Une épouse, témoin du crime odieux, est profondément traumatisée.

Vers neuf heures du soir, des hommes armés des Shebab sont arrivés dans la ville de Kasala Kairu et se sont répartis en groupes. L'un des groupes s'est rendu directement à la maison de Changawa Muthemba qu'ils ont traîné dans la maison proche de son beau-frère Joseph Kasena. Le fils d'un voisin, Kadenge Katana, 17 ans, s'y trouvait également. Les agresseurs ont menacé les trois hommes avec des machettes pour les forcer à réciter la chahada (profession de foi islamique). Devant leur refus, les Shebab les ont massacrés avec leurs machettes. Ils ont ensuite pénétré dans une maison voisine et y ont tué le frère aîné de Joseph, Charo Karisa, handicapé mental.

Caroline, l'épouse de Joseph, était présente au moment du crime et a subi un grave traumatisme. Leur fille de 17 ans n'était heureusement pas à la maison ce soir-là. La famille du jeune Katenge est aussi très ébranlée par la perte de son fils.

Un contact de Portes Ouvertes sur place a expliqué que les Shebab et leurs sympathisants étaient profondément enracinés dans la société locale. Il arrive fréquemment que des bergers somaliens laissent paître leurs troupeaux sur les terres des fermiers autochtones, ce qui crée régulièrement des tensions entre les deux groupes. Un tel incident s'était justement produit la veille de l'attaque, mais notre contact a précisé: «Ce n'était pas le motif de l'agression, juste un bon prétexte. Les Shebab savaient que ces hommes étaient chrétiens et que Joseph était ancien d'une église. Priez pour nous et avec nous», est son appel qu'il lance aux chrétiens du monde entier.

(Photo: Village sur la côte kenyane)