30.10.2015 /
Inde
/ news

Inde: les chrétiens saisissent la justice

Les conseils de 54 villages ont pris des mesures discriminatoires contre les chrétiens. Ceux-ci dénoncent ces résolutions et luttent pour faire valoir leurs droits.En réponse aux doléances des chrétiens, le tribunal de l'État de Chhattigarh, dans le centre de l'Inde, a demandé au gouvernement local de «veiller à ce que les mesures anti-chrétiennes adoptées par les conseils de village ne portent pas atteinte à la liberté religieuse.»L'organisation chrétienne, qui avait protesté auprès de la cour de justice, a qualifié l'ordonnance du tribunal de «soulagement mineur».

En juillet 2014, le village de Belar, dans le sud de l'État, a convoqué une Gram Sabha (assemblée de village) qui a adopté une résolution interdisant toute activité religieuse non-hindoue. Par la suite, 53 autres villages ont pris des décisions similaires, d'où la mécontentement des chrétiens qui ont demandé à la Haute Cour de les invalider. Dans une décision rendue publique le 14 octobre, le tribunal a déclaré qu'il «s'attaquerait aux résolutions allant à l'encontre du droit fondamental à prêcher et pratiquer la religion et la foi.»

Arun Pannalal, secrétaire du Forum chrétien de Chhattisgarh, salue la décision du tribunal: «La Cour a répondu en partie à l'injustice que nous subissons. Mais nous attendons une ordonnance définitive qui mettra fin à la discrimination de la communauté chrétienne dans ces 54 villages. Les chrétiens n'obtiennent aucun permis de construire, ne reçoivent aucune aide alimentaire subventionnée, n'ont pas le droit de puiser l'eau potable des puits. Les propriétaires agricoles hindous ne les emploient pas dans leurs champs et les commerçants les rejettent. Nous protesterons tant que ces résolutions draconiennes des conseils de village iront à l'encontre de la déclaration des Droits de l'Homme.» (photo: Ces chrétiens dénoncent les violences que subit leur communauté)