19.08.2016 /
Inde
/ news

Inde: Equipés pour tenir dans la tempête

En Inde, où le niveau de violence anti-chrétienne est alarmant, Portes Ouvertes et ses partenaires affermissent les chrétiens persécutés au moyen des projets d'alphabétisation.

Chaque mois, plus de trente faits graves visent des chrétiens, surtout dans les Etats dirigés par le parti nationaliste hindou (BJP) du Premier ministre Modi. «Derrière tout cela il existe une stratégie et un programme de plus en plus audacieux pour mener ouvertement des attaques contre les chrétiens», dénonce un observateur basé dans l'est de l'Inde.

Pour ne citer que la période du 17 au 22 juillet dernier:• Des dizaines d'extrémistes hindous ont brutalement assailli trois chrétiens et pillé leur maison. Les victimes ont été hospitalisées.• Une jeune chrétienne de 14 ans a été violée et assassinée.• Le pasteur Rampal Kori et un membre de l'église ont été saisis au cours d'une réunion de prière, attachés à un arbre et sauvagement frappés. Lorsque la police intervient, la situation se retourne souvent contre les chrétiens qui, avec parfois 90 % d'adultes analphabètes, constituent une population pauvre et vulnérable.

Pour faire face à ces épreuves, la connaissance de la Bible est primordiale. Portes Ouvertes et ses partenaires ont donc ouvert 35 centres d'alphabétisation à travers le pays. «J'ai 60 ans et j'ai suivi les cours il y a trois ans. Au début, je doutais à cause de mon âge, mais grâce à Dieu je sais lire et écrire», se réjouit Pushpa*.

L'an dernier, 697 chrétiens ont bénéficié des cours d'alphabétisation, et beaucoup se portent volontaires pour former de nouveaux «élèves», comme Hari Singh* et son épouse, qui rayonnent: «Nous lisons la Bible ensemble, heureux de progresser spirituellement.» Quant à Sabu*, il sait calculer et ne se laisse plus abuser par des entrepreneurs malhonnêtes.

L'alphabétisation est l'un des projets que Portes Ouvertes réalise pour fortifier spirituellement les chrétiens et les aider à dépasser le seuil de pauvreté.

* prénoms d'emprunt

(Photo: Hari Singh et sa femme lisant la Bible)