16.12.2016 /
Egypte
/ news

Egypte: La communauté copte frappée au cœur

Après le pire attentat commis dans une église du Caire, le 11 décembre, la communauté chrétienne d'Egypte s'interroge.

Ce lundi matin à 11 heures, au lendemain du drame, la communauté copte se prépare aux funérailles des 27 chrétiens décédés après qu'un kamikaze s'est fait exploser à l'intérieur d'une église orthodoxe du Caire. Tandis que le soleil brille dans un ciel sans nuage, c'est la tempête dans les cœurs et les esprits. Pourquoi un acte aussi brutal ? Pourquoi tant de vies innocentes soudain fauchées? (A l'exception de trois hommes, les victimes sont des femmes et des enfants). L'attentat a été revendiqué par le groupe Etat Islamique.

Sarah vient de perdre sa grand-mère et une tante. Comme elle ne trouve plus les mots pour exprimer sa douleur, elle écrit: «Du fond de ma tristesse et de mon désespoir, la réalité est insupportable. Mon cœur est brisé pour toujours…»

Pourquoi? A cette question brûlante, la colère se mêle aux pensées de nombreux chrétiens et de musulmans aussi. Doit-on s'attendre à une nouvelle vague de violence comme en 2013? Cet attentat annonce-t-il d'autres actes barbares à l'approche de Noël?

Alors que le gouvernement égyptien a décrété trois jours de deuil national, un responsable d'église en Egypte nous fait part des attentes de la communauté chrétienne du Caire: «S'il vous plaît, venez nous rejoindre dans la prière, afin que ceux qui ont perdu des êtres chers soient consolés et que ceux qui sont encore dans les hôpitaux trouvent du réconfort. Priez aussi pour que le nom du Seigneur soit glorifié, malgré la colère et la douleur exprimées. Chers frères et sœurs, à l'approche de Noël, je vous supplie de prier non seulement pour les chrétiens d'Egypte affectés par cette attaque, mais aussi pour les chrétiens du monde entier qui sont dans la peine. Dieu est la seule source d'espoir.»

(Photo: L'attentat a eu lieu près de la cathédrale copte orthodoxe de Saint-Marc au Caire.)