08.01.2016 /
Egypte
/ news

Egypte: De l’espoir pour 2016!

En Egypte, les chrétiens passent la soirée de la Saint-Sylvestre à l'église. C'est pour eux l'occasion de prier ensemble en faveur de leur pays.

«Nous, les chrétiens d'Egypte, nous élevons nos mains et prions le Dieu vivant pour sauver notre pays et notre région des mauvaises actions du malin. Nous venons prier pour que notre flamme continue à briller, sans être soufflée par les inquiétudes du lendemain», affirment-ils.

C'est une ancienne tradition pour beaucoup de chrétiens égyptiens: réserver la dernière soirée de l'année à louer le Seigneur ensemble à l'église. Tradition? Plutôt la volonté de se rassembler afin de célébrer la bonté et la fidélité de Dieu durant l'année écoulée, et entrer ensemble dans la nouvelle année.

Quelle que soit la taille de l'assemblée locale, dans une grande ville ou dans un petit village, les familles arrivent à l'église vêtues de leurs plus beaux habits, souvent achetés spécialement pour fêter Noël et le Nouvel An.

Certains arrivent à l'église avec les difficultés subies en 2015, comme le harcèlement de la part de voisins ou collègues musulmans radicaux. D'autres ont des questions qui restent sans réponse. Mais ces fardeaux sont déposés devant Dieu et abandonnés à l'année écoulée. Au seuil de l'année nouvelle, les chrétiens égyptiens regardent en avant et ensemble: «Quoi que l'avenir nous réserve, notre seule assurance reste que Dieu est bon. Il contrôle chaque situation. Nous savons que l'esprit d'amour qui est en nous est beaucoup plus puissant que l'esprit de haine que l'ennemi génère à travers les attaques des musulmans fanatiques sur l'Église. Nous voulons aimer nos ennemis, en 2016 aussi, comme Jésus nous l'a demandé.»

(Photo: Culte célébré dans les ruines de leur église)