01.02.2019 / Nigeria / news

L'enjeu est politique, mais avant tout spirituel. Au Nigeria, des élections présidentielles se tiendront le 16 février. Prions pour que les chrétiens du nord et du centre soient entendus. Leur situation est dramatique.

25.01.2019 / Tadjikistan / news

L'Index mondial de persécution 2019 a été publié le 16 janvier dernier. Par ce moyen, Portes Ouvertes veut attirer l’attention sur la situation dramatique de millions de chrétiens persécutés dans le monde entier. Le pasteur tadjik Bahrom Kholmatov, 43 ans, est l'un d'eux.

18.01.2019 / news

Portes Ouvertes vient de publier l’Index mondial de persécution 2019. Il ne s'agit pas seulement d'une liste de 50 pays. Des enjeux se greffent autour et nécessitent nos prières.

L’Index dévoile la liste des 50 pays où il est le plus dangereux d’être chrétien. Que nous apprend ce classement? Pourquoi est-il important de prier?

L’Evangile dérange! Partout où il est annoncé, la persécution existe. Que ce soit dans les pays dominés par une religion (Pakistan 5e, Inde 10e) ou une idéologie (Corée du Nord 1er, Chine 27e). La persécution va de pair avec l'annonce...

11.01.2019 / news

Nadeen* (21) et Fatima* (20) viennent du sud du Maroc. Les deux étudiantes amies sont très proches. Et elles partagent un secret dangereux: à l'insu de leurs familles strictement musulmanes, elles suivent Jésus-Christ.

Lorsque les deux jeunes filles se sont tournées vers Jésus il y a quelques années, elles l’ont aussitôt annoncé à leur famille avec enthousiasme. La réaction ne s’est pas fait attendre: «Ma famille était très en colère contre moi, et mon père m'a frappée», se souvient Nadeen. Fatima a connu le même sort.

21.12.2018 / Syrie / news

Joyeux Noël! Deux mots qui s’affichent un peu partout en décembre. Quand Christ est né, le monde avait besoin de lumière, de joie et d'espoir. C’est pour cela qu’il est venu.

C'est comme un cadeau, une respiration, après des années de guerre en Syrie. Des arbres de Noël éclairés réapparaissent à Damas, Alep, Lattaquié...

Le pasteur Edward de Damas se réjouit: «Les Syriens ont besoin de cette fête. Le gouvernement nous accorde la liberté de célébrer Noël, ce qui est étonnant. Les familles tirent le meilleur parti de la situation et se réunissent pour un repas...