30.04.2021 / Egypte / news

Le 3 avril dernier à Beni Mazar en Haute-Égypte, un chauffeur de tuk-tuk, islamiste radical, a assassiné une mère chrétienne et son fils. L’homme, connu de la famille, la harcelait depuis plus d’un mois. Ce drame est révélateur de la vulnérabilité des femmes chrétiennes en Égypte. Il laisse une fille de 6 ans traumatisée par ce qu’elle a vu, et une communauté chrétienne désemparée devant les violences répétées faites aux femmes chrétiennes égyptiennes, en particulier dans les zones rurales.

29.04.2021 / Iran / news

Saghar a grandi dans une famille musulmane. Sa première rencontre avec le Christ s’est faite au travers d’un rêve, si intense qu’il paraissait réel. « Suis-moi », lui a dit Jésus. Cet appel simple mais puissant a changé sa vie pour toujours. En Iran, quitter l’islam pour le christianisme est une décision dangereuse. Mais à mesure que son amour pour le Christ grandissait, son courage a augmenté.

23.04.2021 / Indonésie / news

Ari et Agung (pseudonymes), deux de nos partenaires en Indonésie, se sont rendus à Makassar, à l’endroit où a eu lieu l’attentat du dimanche des Rameaux qui a fait 20 blessés. Ils ont apporté un témoignage d'amour à plusieurs chrétiens qui ont été victimes. Ils ont notamment rencontré Cosmas, le garde qui a empêché les poseurs de bombe d'entrer dans l'église. 

16.04.2021 / Chine / news

Construite en 2000, une église catholique située dans la région autonome du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, va être démolie après que les autorités ont ordonné à la congrégation, le 19 février dernier, de quitter le bâtiment.

09.04.2021 / Cameroun / news

Depuis 2013, Boko Haram a déployé ses attaques au-delà de la frontière qui sépare le Nigeria du Cameroun, semant la terreur parmi les chrétiens du nord du pays. 

Portes Ouvertes aide les Églises locales dans cette prise en charge des besoins physiques et émotionnels des victimes de violences, par le biais d’un ministère de présence, d'aide au revenu et d’aide d'urgence et par des programmes de prise en charge des traumatismes. 

Voici le témoignage de Sarata* qui a perdu son mari et sa fille de 16 ans dans les attaques.